Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 10/05/2016 11H15

Documentaire inédit ce mardi soir : L'histoire taboue de l'esclavage au Brésil.

"J’ai passé ma vie à la recherche de mes origines. Maintenant, j’ai un certificat ADN qui prouve que je viens du Nigeria, mes ancêtres appartenaient au peuple yoruba. J’étais vraiment ému quand je l’ai reçu. "

À l’instar de Luiz Sacopa, au Brésil, de nombreux Noirs ignorent tout de leurs racines. Après l’abolition de l’esclavage en 1888, beaucoup de documents sur l’identité de ces Africains ont, en effet, été détruits. Dans ce pays jeune, construit sur l’exploitation de millions d’êtres humains entre le XVIe et le XIXe siècle, la question est longtemps restée taboue.

Documentaire inédit d'Angèle Berland à voir ce mardi 10 mai à 22h55 sur France Ô : Noir Brésil.

Avec le boom de l’économie sucrière à partir de 1570, les Portugais font venir d’Afrique des hommes et des femmes transportés par bateaux dans des conditions inhumaines. Ceux qui ne sont pas morts durant la traversée, ayant prouvé leur résistance, sont triés puis envoyés travailler dans les plantations de canne, puis de café, de coton ou de tabac. Port incontournable en Amérique du Sud, Rio tient alors un rôle majeur dans la traite négrière jusqu’à la fin du XIXe siècle. Sous ses pavés sont enfouis les vestiges d’un passé particulièrement douloureux.

À l’occasion de la Coupe du monde de football, puis des jeux Olympiques, la ville s’est lancée dans de grands projets de rénovation. Ces travaux ont mis au jour de nouveaux sites archéologiques qui, aux dires de l’archéologue Reinaldo Tavares, « remettent complètement en question ce que l’on savait sur l’esclavage il y a encore deux ans ». Scientifiques, historiens ou simples citoyens, de nombreux Brésiliens se battent aujourd’hui pour inscrire ce pan de leur histoire dans la mémoire collective.

Commenter cet article