Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 26/04 6h18

Enquête ce mardi sur le fluor, "un ami qui vous veut du mal".

C’est une substance familière dont personne ne se méfie, et pour cause : depuis des décennies, on nous dit que le fluor est bon pour nos dents. Pourtant, depuis 2010, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a classé parmi les dix produits chimiques qui posent un problème majeur de santé publique, aux côtés de l’amiante ou de l’arsenic…

Enquête ce marid à 20h45 sur France 5.

Les scientifiques ont découvert que le fluor s’avère toxique dès 1 milligramme par jour pour les enfants et 4 milligrammes pour les adultes. Très vite, la dose maximale est atteinte car on décèle du fluor dans de nombreux produits : le dentifrice, certaines eaux minérales ou du robinet, le sel de table, une majorité des thés... Sans le savoir, nous ingérons quotidiennement du fluor et franchissons la dose au delà de laquelle ce faux ami devient préjudiciable pour notre santé.

Une étude française révèle ainsi que 45% des 4/12 ans ont des apports excessifs en fluor. Ces excès provoquent régulièrement des dégradations dentaires. À très forte dose, ils entraînent de graves problèmes osseux chez les adultes ou des retards neurologiques chez les enfants.

Plus inquiétant encore, le fluor se dissimule aussi dans nos poêles, nos vêtements ou nos boîtes de pizza, sous forme de composants perfluorés. Ces PFC ont envahit notre quotidien et se dispersent partout sur la planète.

Les scientifiques en ont retrouvé dans le sang de 98% des Américains. Mais personne n’échappe à ce cocktail chimique redoutable : dans les lointaines iles Féroé, nichées en plein océan atlantique, des études ont démontré que les mères contaminées transmettent les PFC à leurs bébés en les allaitant. Et là, même à très faible dose, la toxicité de ces PFC est jugée extrêmement préoccupante par les scientifiques du monde entier…

En France, aux Etats-Unis, aux Iles Féroé, en Allemagne ou en Angleterre, cette enquête a suivi le fluor à la trace pour dévoiler la toxicité de ce poison autorisé.

Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d'Encausse proposera un débat avec deux invités.

Crédit photo © DR.

Commenter cet article