Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 28/04/2016 15H35

France Télévisions : Walles Kotra nommé Directeur exécutif en charge de l'Outre-mer.

Michel Kops quittera France Télévisions à la fin du mois de mai après 45 ans de carrière. Delphine Ernotte Cunci, Présidente-Directrice générale de France Télévisions, salue le parcours et l’engagement de ce défenseur exigeant du service public, notamment au sein des réseaux France 3 et Outre-mer 1ère. Elle le remercie pour avoir engagé au cours de cette année le rapprochement entre France Ô et les Outremers 1ère et pour son action au sein du Comité Exécutif de France Télévisions.

Delphine Ernotte Cunci nomme au sein du comité exécutif du groupe Walles Kotra, Directeur exécutif en charge de l’Outre-mer, en remplacement de Michel Kops. A ce titre, Walles Kotra dirigera les équipes du réseau Outre-mer 1ère et de France Ô.

Cette nomination prendra effet à compter du 9 mai 2016.

"Diplômé de l’ESJ de Lille, et ancien auditeur de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale), Walles Kotra a réalisé sa carrière entre le Pacifique et Paris. Il démarre comme journaliste en 1981 à la rédaction de RFO Nouvelle-Calédonie, rejoint Paris en 1989 et devient chef du service politique puis directeur de l’information de RFO. En 1994, il est nommé, une première fois, directeur régional en Nouvelle-Calédonie. De retour à Paris en 1998, il devient directeur des relations internationales du réseau Outre-mer avant de retourner dans le Pacifique en 2002, cette fois-ci en Polynésie, en tant que directeur régional. Il change d’antenne en 2005 pour occuper les fonctions de directeur délégué de France Ô jusqu’en février 2011. Depuis mars 2011, il était directeur régional de Nouvelle-Calédonie 1ère."

Walles Kotra œuvre également pour le rayonnement de la production documentaire dans le Pacifique à travers l’AFIFO (Association pour le Festival International du Film Océanien) dont il est membre. Il est parallèlement président du Conseil d’administration de l’agence de développement de la culture kanak, l’ADCK, qui gère le centre culturel Tjibaou, haut lieu de la culture mélanésienne.

Commenter cet article