Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 09/04 9h23

Une immersion avec les soldats du feu ce samedi sur TF1.

Ap^rès le journal de 13 heures ce samedi 9 avril, TF1 propose un numéro de " Grands Reportages " consacré aux pompiers d'élite. Ils nous livrent leurs sentiments, leurs émotions et leur courage.

L'univers des pompiers fascine... il est pourtant méconnu. On ne voit souvent que des camions, des hommes en uniforme et de l'action. Pourtant, derrière ces uniformes, il y a des hommes et des femmes, pères et mères de famille. David et Samuel sont pompiers professionnels à Lille. Olivier est sapeur-pompier de Paris. Enfin, Antoine et Stéphane sont marins-pompiers à Marseille. A travers ces cinq portraits croisés, " Immersion avec les soldats du feu " propose une découverte insolite des trois corps d'élite des sapeurs-pompiers français et suit ceux qui ont décidé de consacrer leur vie à sauver celle des autres.

David et Samuel sont tous les deux pompiers professionnels à la caserne de Bouvines à Lille. Pour David, c'est une histoire de famille. Avec un père, un oncle, un frère jumeau pompiers, difficile de ne pas être tenté par le métier. " Je pense que si je n'avais pas pu être pompier, il m'aurait manqué quelque chose. J'avais le devoir d'essayer ... Je sais pourquoi je suis fait ... même si les gens crient, même si les gens sautent des fenêtres ou se jettent des fenêtres ... tu es là pour faire ton travail ... On peut voir des catastrophes, c'est pas facile mais on prend sur nous, c'est pourquoi on a fait pompier. Et moi je trouve ça utile ... c'est déjà pas mal d'avoir un travail utile." Un sentiment sur le métier partagé par Samuel à qui pourtant le monde des pompiers semblait inaccessible. A l'âge de 7 ans, Samuel est victime d'un grave accident qui l'oblige à se battre encore plus que les autres pour devenir sapeur-pompier. "Je me suis fait écraser par un camion de 38 tonnes, donc mes jambes ont été broyées ... Au fond de moi, je voulais prouver à tout le monde que je pouvais devenir sapeur-pompier. Ce drame ma donné la niaque, un mental de dingue." Un mental qui leur permet de gérer leur travail et les drames qu'ils côtoient... et de faire en sorte que la vie de famille soit épargnée.

Olivier, comme tous les pompiers de Paris, est militaire. Il est très fier de faire partie de ce qu'il considère comme un corps d'élite. En devenant pompier de Paris, il a réalisé un rêve d'enfant. Aujourd'hui, il a intégré la caserne de Ménilmontant à côté de laquelle il a grandi et monte tous les jours dans les camions qui le faisaient rêver enfant.

Enfin à Marseille, Antoine est devenu marin-pompier un peu par hasard. Après avoir raté deux fois le concours de kiné, c'est en voyant passer un camion de pompier qu'il s'est intéressé au métier. Le voilà onze ans plus tard, second-maître à la caserne de Louvain. Après onze années au service du Bataillon des Marins-Pompiers de Paris, Antoine n'hésite pas à transmettre sa solide expérience aux jeunes recrues telles que Stéphane, jeune matelot depuis un an. Car les pompiers de Marseille appartiennent à la Marine Nationale. Stéphane est issu des quartiers Nord de Marseille où il vit toujours chez ses parents. Il est aujourd'hui un modèle pour beaucoup de jeunes de la cité. " Je suis fier de revêtir cet uniforme ... marin-pompier de Marseille ça veut dire : corps d'élite, des valeurs, des principes. On se dit qu'on a réussi quelque chose dans sa vie. "

Crédit photo © TF1 / DR.

Commenter cet article