Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 25/04 17h03

A l'occasion de la sortie en librairies le 12 mai de "Je reviens ! Vous êtes devenus (trop) cons", ouvrage de Fabrice Gardel, soirée Jean Yanne le 17 mai prochain sur la chaîne Paris Première.

 

20h45 TOUT LE MONDE IL EST BEAU, TOUT LE MONDE IL EST GENTIL

Réalisé par Jean YANNE - France - 1972

Selon « Radio plus près de Dieu », rien n'est conçu sans Dieu, surtout pas les shampoings, produits de beauté, la vente des disques... Un animateur dénonce cette escroquerie à l'antenne, ce qui lui vaut d'être licencié. Il réapparaîtra sur de nouvelles ondes avec « Radio plus près de la Vérité ».

Avec Jean YANNE (Christian Gerber), Michel SERRAULT (Marcel Jolin), Bernard BLIER (Louis-Marcel Thulle), Marina VLADY (Millie Thulle), Jacques FRANÇOIS (Plantier), Jacqueline DANNO (Maïté, la femme de Plantier), Paul PRÉBOIST (Le vieux prêtre) et Daniel PRÉVOST (Sylvestre Ringeard).

 

22h35 JEAN YANNE, REVIENS, ON EST DEVENUS (TROP) CONS !

Document inédit.

Produit par INA. Réalisé par Fabrice GARDEL, Edward BEUCLER et Christine BERNADET.

Jean Yanne était un provocateur né avec un talent fou. Un homme généreux, complexe, pudique, un homme qui aimait les femmes, la vie, les copains. Un râleur qui n'a laissé personne indifférent.

Jean Yanne est culte. Avec son humour et son insolence, sur les planches, à la radio, à la télévision ou au cinéma, il a marqué son époque. Brillant, cultivé et visionnaire, Jean Yanne était l'un des hommes les plus libres de son temps. Humoriste, chanteur, acteur, producteur et réalisateur, ce touche-à-tout savait flairer la bêtise. Il prenait un malin plaisir à pointer du doigt la connerie des autres avec un faible pour les politiciens, les curés, l'armée et ses confrères du « chobizenesse » !

De Gérard Sire à Jacques Martin, des Shadoks à Claude Chabrol, des Lilas à Cannes : à travers des sketchs, des émissions et des interviews peu connus, voire totalement inédits, nous retrouvons Yanne et sa bande. En explorant les formidables archives de l'INA, ce documentaire nous raconte, tout en images, la trajectoire de ce « sale gosse surdoué ». Un éloge de l'humour, de l'absurde, de l'impertinence et de l'irrévérence… qui fait du bien !

Commenter cet article