Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 09/05 16h35

Document inédit sur France Gall et Michel Berger lundi 30 mai sur France 3.

Le 30 mai à 20h55 sur France 3 : « Lundi en histoires » célèbre un tandem emblématique de la musique française. Au-delà de leur succès musical phénoménal, France Gall et Michel Berger ont influencé toute une génération de Français. C’est précisément ce lien privilégié avec le public que l’historien Franck Ferrand s’attache à mettre en exergue dans France Gall et Michel Berger, toi sinon personne.

L’histoire débute véritablement avec une chanson intitulée « La déclaration d’amour ». Ce titre, qui devient rapidement un tube, signe la première collaboration entre France Gall et Michel Berger. Avant même sa sortie, leur rapprochement semblait déjà inéluctable : « Ce sera lui ou ce ne sera personne », allait jusqu’à dire France Gall au sujet de son futur mentor, après des associations décevantes avec Serge Gainsbourg, Jacques Lanzmann ou encore Jean-Michel Rivat.

D’un côté, on trouve donc une jeune chanteuse talentueuse en quête de reconnaissance et, de l’autre, un nouvel auteur-compositeur considéré comme l’un des meilleurs de sa génération. Entre eux, l’alchimie est immédiate. Leur association fructueuse accouche d’une série de tubes musicaux pendant deux décennies. « Ça balance pas mal à Paris », « Si maman si », « Besoin d’amour », « Il jouait du piano debout », « Résiste », pour ne citer que les plus connus... Entre-temps, le duo a pris le temps de se marier, le 22 juin 1976.

Cette réussite tant intime qu’artistique repose-t-elle sur leur incroyable relation fusionnelle ou sur leur perception atypique du monde ? Ou bien encore sur une quête du bonheur absolu ? Une chose est certaine, le couple Gall/Berger cristallise aux yeux de beaucoup les rêves de toute une génération. Et non des moindres, puisqu’ils incarnent, comme le décrit ce film, mieux que quiconque les aspirations des « baby boomers ». Autant dire que ces deux-là étaient vraiment nés pour se rencontrer…

Commenter cet article