Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/05 5h41

Les 4 invités de Folie passagère ce mercredi 18 mai.

Magazine proposé et présenté par Frédéric Lopez , Folie Passagère vit ses toutes dernières semaines d'existance sur France 2.

Le sinvités ce mercredi 18 mai à 22h30 :

Bruno SOLO est certes un comédien, mais pas seulement. Il est aussi auteur et producteur passionné par son métier. S’il crève le petit écran comme le grand, dans « Caméra Café » et « La Vérité si je mens », il se révèle aujourd’hui touchant et juste dans des rôles plus dramatiques. Pudique, il lève un coin du voile sur cette mélancolie qui se cache derrière son sourire.

Réduire Helena NOGUERRA à un top model serait une erreur. Celle qui a commencé comme choriste de Lio, sa sœur, est beaucoup plus qu’un visage de couverture de magazine. Chanteuse, comédienne, animatrice, écrivain, elle a tous les talents et n’a jamais voulu en choisir un seul… Derrière cette douceur apparente, elle laisse apparaître un tempérament de feu et une détermination sans faille.

16 000 nouvelles espèces animales sont découvertes chaque année, quelques mammifères, plusieurs centaines de poissons, des milliers d’insectes. Philippe BOUCHET, spécialiste de la biodiversité en a fait son métier : cet explorateur naturaliste du Museum National d’Histoire Naturelle a pour mission d’inventorier la faune et la flore marine et terrestre. De bonnes nouvelles à l’heure où l’écologie et la préservation de la planète doivent devenir une priorité pour tous. Sa mission est loin d’être terminée : les scientifiques pensent que 80% des espèces habitant à la surface du globe sont encore inconnues !

Lorsqu’on est maire d’un petit village de 550 habitants en France, on sait que les aides de l’état ne seront pas énormes… Mais Sébastien GOUTTEBEL, élu à Murol dans le Puy de Dôme a décidé que ses écoles et celles des villages voisins auraient droit à des équipements « dernier cri » comme celles des grandes agglomérations. Son système de récupération et de reconditionnement des ordinateurs jetés par les entreprises et les services publics a non seulement fait le bonheur de centaines d’écoliers à ce jour mais il a, en plus, le mérite de n’avoir pas coûté un seul centime !

Commenter cet article