Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 08/05 7h06

Les reportages de 7 à 8 ce 8 mai : sites d'hébergement, alcoolisme, super nannies...

À 17h15 ce dimanche 8 mai sur TF1, Sept à Huit Life. Produit par Elephant et Cie et présenté par Harry Roselmack.

Au sommaire :

- Fuite en avant : Il aurait floué des dizaines d'associations caritatives, d'organisateurs de loto ou de concerts. Rémi J. a été arrêté en février dernier dans un hôtel du Gard après une cavale de plusieurs semaines. Mis en examen pour escroquerie, l'homme aurait débuté ses malversations il y a près de dix ans. Reportage de Rim Khalifa, Bertrand Rube et Eric Nappi.

- Super nannies : Leslie, maman de Valerian et Zoé des jumeaux de 7 mois, compte sur la présence de Christelle. Cette jeune femme est payée en partie par la CAF pour soulager cette mère débordée. Comme Christelle, en France, 8 000 techniciens de l'intervention sociale et familiale aident ainsi des parents dans l'éducation de leurs enfants et les tâches ménagères. Des " pompiers de la famille " qui interviennent aussi parfois sur injonction des services sociaux afin d'éviter un placement en famille d'accueil. Reportage d'Anne-Claire Danel, Jean-Pierre Guillerez et Cédric Corre.

- Casseurs de prix : Air Bnb, Abritel et Homelidays… En trois ans, 350 000 touristes ont réservé leur séjour en France via ces sites d'hébergement. Le secteur est en pleine croissance et derrière les offres sur Internet, on trouve de plus en plus de particuliers qui ont fait de l'accueil des touristes un business lucratif. Certains possèdent même plusieurs appartements dévolus uniquement à la location saisonnière. Mais est-ce vraiment légal ? Et à quelles sanctions s'exposent ceux qui prennent des libertés avec la loi ? Enquête de Eric Lehnish et Vincent Delmotte.

À 18h15, place à Sept à Huit.

Au sommaire :

- Complot familial ? Ils formaient une famille apparemment sans histoires. Mais le 20 février dernier, Pascal et Ewa Rouxel, 54 ans, ont été tués dans leur propriété du Pays basque. Accusés du meurtre : leurs propres fils, Yann et Kevin. Qu'est-ce qui les aurait poussés à commettre ce double parricide ? Reportage de Jean-François Firey, Yvan Wastiaux, Edouard Britsch et Marc Sainsauve.

- Shopping ! Miroirs tactiles, atelier de stylisme au milieu des clients, concerts et même cours de sports en face du tiroir-caisse : à New York, de plus en plus de magasins lancent des initiatives pour lutter contre l'explosion du commerce de vêtements en ligne. Ils proposent désormais des expériences et ont relancé leur fréquentation. Reportage de Julie Dulac et Vincent Bonnay.

- Le pays des mines : C'est une guerre terminée depuis 40 ans qui continue de causer des dizaines de victimes civiles, essentiellement des enfants. Pendant les années 1960 et 1970, le Laos a été pilonné par l'armée américaine au rythme d'un raid toutes les huit minutes ! Trente pour cent des bombes larguées n'ont pas explosé. Restées enfouies dans le sol, elles sont responsables aujourd'hui d'un accident par jour. Une équipe de Sept à Huit s'est rendue dans les villages perdus du Laos, où les habitants vivent encore la peur au ventre. Reportage d'Emmanuel Reitz et Seddik Chettab.

- Survivre à l'alcoolisme : Florence Briscadieu est infirmière et quand en 2005, elle connaît des ennuis professionnels, elle sombre dans l'alcool. Perte d'emploi, comas éthyliques devant ses enfants, accidents de voiture : c'est une descente aux enfers. Jusqu'à ce qu'au fond du gouffre, elle décide d'avaler des médicaments et de mettre fin à ses jours. Son mari la sauve in extremis. Elle n'a pas bu une goutte d'alcool depuis et à 51 ans, elle s'investit aujourd'hui auprès d'autres malades, dans un service d'addictologie. Dans le portrait de la semaine par Thierry Demaizière et Léo Monnet, Florence raconte l'histoire de sa chute, mais aussi de sa renaissance.

Crédit photo © Julien Cauvin - TF1.

Commenter cet article

Sonic 09/05/2016 18:22

Les techniciennes de l'intervention sociale et familiale ne sont pas des nannies ni des nounous ni des supernannies comme indiqué dans ce reportage mais des travailleurs sociaux formés pour accompagner les familles mais pas pour faire le ménage à la place des personnes aidées. Dans le reportage on a l'impression que les 11€ brut de l'heure (plus de) ne sont pas mérités j' invite ce journaliste à faire ce métier en immersion complète pour voir s'il tient une semaine à manger dans "sa" voiture (pas de véhicule fourni) avec des horaires de m.... (coupures à répétition) Bref reportage non réaliste sans doute filmé par la pieuvre ADMR (qui n'a aucune considération pour ses salariés) pour se faire de la pub.

M.P 09/05/2016 22:25

Je suis complètement d'accord avec toi L' ADMR fait sa pub!! Je suis en retraite depuis peu et j'ai fait ce boulot pendant 40 ans les dernière années ont été très difficiles et crois moi je ne voudrais pas y retourner dans ce boulot de m...