Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 03/05 6h19

Lettre de rappel du CSA suite à une séquence avec Delormeau dans TPMP.

Lors d'un l'entretien accordé au quotidien Aujourd'hui en France par Olivier Shchramek, à la tête du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, le cas Touche pas à mon poste était évoqué.

Le journaliste soulignait alors que certains pointent du doigt l'émission à succès de D8 qui "normaliserait l'humiliation".

On a eu des plaintes sur une séquence dans laquelle un chroniqueur (Matthieu Delormeau) a reçu des pâtes dans son caleçon, révèlait le Président du CSA, qui annonçait que c'était à l'instruction. Le critère des membres du Conseil étant de vérifier s'il y a eu atteinte à la dignité de la personne humaine. "A partir du moment où il y a un certain nombre de plaintes sur une émission, elle devient sensible et on fait des observations plus systématiques".

Ce mardi, le CSA communique ceci :

"Une séquence sur D8 de Touche pas à mon poste du 25 janvier 2016 a fait l’objet de plaintes qui en dénonçaient le caractère dégradant. Lors de l’émission, Cyril Hanouna a versé un bol de nouilles dans le pantalon de l’un de ses chroniqueurs. « Ou je vous mets ce bol de nouilles dans le slip si c’est la mauvaise réponse », déclare l’animateur à ce chroniqueur… « ou bien, poursuit-il, vous pouvez choisir quelqu’un et vous mettrez le bol de nouilles dans le slip de la personne ».

L’article 2-3-4 de la convention de D8 prévoit que « L’éditeur veille en particulier à ce qu’il soit fait preuve de retenue dans la diffusion d’images ou de témoignages susceptibles d’humilier les personnes ».

Le Conseil a examiné cette séquence, en tenant compte du genre humoristique de l’émission. Il n’a pas relevé pour l’heure de manquement caractérisé de la chaîne à ses obligations. Le CSA a cependant estimé que la multiplication de ce type de séquences - qui peut être perçu comme une forme d’humiliation – pourrait devenir problématique, notamment pour de jeunes téléspectateurs, par la banalisation de telles pratiques. Il a écrit aux responsables de la chaîne, les appelant à la plus grande prudence s’agissant du respect, dans cette émission, des stipulations précitées de l’article 2-3-4 de la convention de D8".

Crédit photo © Cyrille George Jerusalmi - D8.

Commenter cet article

Pauline Cartoon 03/05/2016 14:16

Les animateurs savent ce qu'ils font...non??? ;)