Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/05 8h10

Rediffusion ce jeudi sur TF1 de "Ce soir, je vais tuer l'assassin de mon fils".

Le lundi 31 mars 2014 en première partie de soirée sur TF1, 8 millions de téléspectateurs découvraient le téléfilm inédit Ce soir, je vais tuer l'assassin de mon fils. Près d'une personne sur trois devant son écran suivait cette fiction (31.4%).

La chaîne propose une rediffusion de ce programme ce jeudi de l'Ascension, dès 21 heures.

Scénario, adaptation et dialogues de Pierre Aknine et Gérard Walravens. D'après le roman de Jacques Expert. Réalisé par Pierre Aknine.

Avec : Jean-Paul Rouve (Philippe Tessier), Sami Bouajila (Antoine Harfouche), Audrey Lamy (Christine Tessier), Anne Marivin (Sylvie Harfouche).

Un soir, sur la route d'Honfleur, après sa journée de travail, Philippe Tessier, père de deux fillettes, renverse accidentellement un garçon à vélo, Victor Harfouche, 10 ans. Affolé, redoutant les conséquences, il abandonne l'enfant inanimé sur le bord de la route. Sans secours, Victor meurt des suites de ses blessures. Dès lors, Philippe Tessier devient un assassin. En apprenant la nouvelle, Antoine Harfouche, le père de l'enfant, veut à tout prix retrouver l'assassin de son fils. Le hasard fait que les deux hommes travaillent dans la zone portuaire du Havre. Un jeu ambigu va les amener à se rapprocher l'un de l'autre et un début d'amitié va même naître entre eux. Mais Christine Tessier, la femme de Philippe, n'acceptant pas la lâcheté de son mari, va précipiter sa chute.

Jacques Expert, auteur du roman : "Je trouve cette adaptation vraiment réussie et j’y adhère totalement ! Le casting est judicieux et les comédiens sont très convaincants. Certains éléments varient mais un livre ne s’écrit pas comme un scénario. L’ambiance générale, tout comme la description des personnages et des rapports dans le couple correspondent à ce que j’ai écrit. Mon univers est assez noir et je salue l’audace de TF1 qui s’éloigne de son registre habituel. Mes lecteurs reconnaîtront le livre, tout en y découvrant une écriture personnelle légèrement différente. Cela me convient parfaitement !"

Jean-Paul Rouve : "Philippe, mon personnage, m’a tout de suite intéressé : cet homme vit un événement insolite mais qui aurait pu arriver à tout le monde puisqu’il renverse un enfant par accident. Mais ensuite, il fait le mauvais choix en décidant de prendre la fuite. Il aurait pu agir différemment à un autre moment, mais cette décision d’un instant va changer le cours de sa vie. Essayer de comprendre comment il s’enferme dans le mensonge et la lâcheté m’intriguait. En fait, cette histoire m’a un peu évoqué la vie de Jean- Claude Roman qui a inspiré le film L’adversaire."

Crédit photo © JP Baltel - TF1.

Commenter cet article