Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 01/06 6h33

Ce mercredi dans In Situ : Les jardins, un marché florissant.

Chaque mois, dans le magazine IN SITU diffusé sur France 3, Marie-Sophie Lacarrau nous emmène dans les coulisses d'entreprises innovantes, d'artisans d'exception ou de créateurs de start-up qui luttent pour préserver l'économie de nos territoires. A travers des reportages, des portraits et des rencontres en situation, le magazine nous propose d'analyser, de décrypter et de déchiffrer les enjeux ainsi que les perspectives de la vie de nos entreprises françaises. Des aventures économiques qui sont aussi des aventures humaines.

Ce 1er juin, après le Soir 3 : Les jardins, un marché florissant.

1 Français sur 2 jardine, et 7 sur 10 disposent d’un espace dédié à la nature (jardin, balcon, terrasse, rebord de fenêtre…). A l’approche des beaux jours, on n’hésite pas à dépenser – en moyenne 240 € par an - pour entretenir et embellir son « jardin ». Le jardin en France est un marché économique qui s’enracine : 8,1 milliards d’euros en 2015. Cependant, durant 3 ans, le secteur a été malmené. Deux saisons d’aléas climatiques et une concurrence étrangère forte, ont fait reculer l’activité. 2015 a été l’année du début du redressement avec un chiffre d’affaires de nouveau à la hausse.

Enquêtesur le marché florissant du business vert aux quatre coins de notre territoire.

Marie-Sophie Lacarrau s’est rendu à Angers, élue première ville verte en France en 2015. Elle y rencontre :

- Denis Griffon, directeur de Terra Botanica, 1er parc d’attraction dédié au végétal en Europe avec plus de 300 000 végétaux provenant des 6 continents. Après des débuts prometteurs, l’entreprise connaît des difficultés et enregistre un déficit considérable. En 2015, la gestion du parc est confiée à un groupement d’intérêts public qui met en place une stratégie de développement plus volontariste.

- Jacques Antoine Cesbron, président du pôle Végépolys, premier pôle de compétitivité du végétal en Europe. Ce réseau d’entreprises, de centres de recherches et de formation du secteur du végétal, vise à réduire de moitié le temps nécessaire à la création de nouvelles variétés.

- Christophe Thibault, président de Fleuron d’Anjou, coopérative spécialisée dans la production et la commercialisation de fleurs et plantes (50%) et de fruits et légumes (50%). Pour se réinventer et survivre, la société a mis en place un projet de mutualisation logistique.

- Francis Stéphan, directeur de l’immobilière Podeliha, filiale du leader du logement social 3F. Pour créer du lien social et éduquer la population au développement durable, la société a créé 4 jardins partagés sur Angers et prévoit de développer le concept autour de construction de nouveaux logements sociaux. ​

A suivre également les enquêtes des antennes régionales de France 3.

Commenter cet article