Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/06 16h10

Document sur France 2 ce soir : Michel Pouzol, du RMI à l'Assemblée Nationale.

Michel, du Rmi à l’Assemblée est le portrait de Michel Pouzol, député de la République, élu dans l'Essonne.

Le documentaire qui sera diffusé ce mardi 7 juin à 23h20 sur France 2 raconte d'une part les moments importants d'une année passée avec le député : sa vie d'élu, mais aussi de citoyen et de père. Il retrace d'autre part son parcours, depuis son enfance auvergnate jusqu'à son élection en 2012, en passant par une période de très grande précarité sociale.

Ce portrait est l'occasion de porter un regard, à la fois "de l'intérieur" et décalé, sur nos institutions politiques et sur notre cinquième République.

Un film de de Vincent Maillard.

"Aucune vie humaine ne peut se raconter entièrement en une heure, surtout pas celle de Michel Pouzol. Ce portrait, non pas celui d'un député, mais celui d'un homme dans le costume d'un député, est un regard subjectif sur un parcours hors du commun: celui d'un fils d'ouvrier – petit-fils d'agriculteur – âgé de 53 ans, élu à l'Assemblée nationale après être passé par une période de très grande précarité sociale, le chômage, le RMI, un logement de fortune.

Un accomplissement pourtant relatif tant le rôle de l'Assemblée s'est évaporé dans le fonctionnement de notre cinquième République à bout de souffle. République dans laquelle le lien entre le peuple et ses représentants s'est effiloché au point de ne plus tenir que par un fil...

Avant tout, Michel Pouzol est un humaniste pratiquant: pour lui la dimension humaine passe avant toute autre considération. Cette générosité, cette sensibilité à fleur de peau, nourrissent le documentaire pour lui conférer une dimension qui dépasse l'actualité politique.

Ensuite le film s'articule autour des relations multiples et passionnées de Michel Pouzol, avec le cinéma, avec sa famille et en particulier avec sa fille, avec la politique, avec la vie. Avant d'être député en effet, Michel Pouzol a fait des dizaines de petits métiers, mais il a surtout été cinéaste: scénariste, assistant réalisateur et réalisateur de plusieurs courts métrages. C'est le cinéma, dit-il, qui "a fait entrer la culture dans sa vie", qui lui a "ouvert toutes les portes"... ; mais c'est aussi le cinéma qui a précipité sa dégringolade sociale jusqu'au RMI...

Né en Auvergne au cœur de ce qu'on appelait "le peuple de gauche", Michel Pouzol a grandi dans l'effervescence politique des années 70, s'est éloigné du Parti socialiste après le virage de la rigueur de François Mitterrand en 1983 et plus encore après le désaveu du referendum sur le Traité constitutionnel européen de 2005... Pourtant, c'est grâce à l'engagement politique, au Parti socialiste, et à François Hollande lui-même que, en 2007, il trouve l'énergie et les moyens de sortir de l'ornière, de refaire surface, et même de rejoindre "l'élite républicaine" du Palais Bourbon.

Ainsi le film interroge, en filigrane, plusieurs questions sur l'état de notre fonctionnement démocratique.

- L'éternelle question de la frontière entre le compromis et la compromission, question universelle, mais question particulièrement épineuse pour tous ceux qui décident de "faire" de la politique et non plus seulement de la commenter; et enfin question beaucoup plus cruelle encore pour Michel Pouzol pris dans le dilemme d'une double fidélité: fidélité à ceux qui lui ont permis de devenir député, et fidélité à ses racines, aux siens, à ses idées.

- La dimension très particulière de la 5ème République française voulue par le général De Gaulle, qui institue le président comme une véritable figure paternelle. Ainsi il est peut-être autant question de représentativité démocratique que de paternité dans "Michel, du RMI à l'Assemblée".

Ce portrait a ainsi pour ambition de mêler les questions institutionnelles et une réflexion sur l'engagement personnel, au cœur d'un moment clé de notre vie politique française".

Vincent Maillard.

Crédit photo © Vincent Maillard.​

Commenter cet article