Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 02/06/2016 16H25

La fascinante exfiltration des dissidents de Tiananmen, cette nuit sur France 3.

Une opération secrète, inédite, qui n’a pas encore été racontée dans les livres officiels, où la France a joué un rôle central. C'est à découvrir ce jeudi à 23h25 sur France 3, dans la case documentaire "Docs interdits".

Sur la Place Tiananmen, dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, l’armée chinoise réprime dans le sang un mois et demi de revendications démocratiques. Au lendemain du massacre, alors que le monde entier découvre les corps des manifestants écrasés par les chars, le gouvernement chinois commence une traque sans merci pour se débarrasser des leaders des manifestations. Des dizaines d’entre eux sont arrêtés, jugés, emprisonnés, d’autres sommairement exécutés.

Certains pourtant échappent mystérieusement à la purge. C’est l’histoire de l’opération secrète Yellow Bird, une opération d’exfiltration des dissidents chinois en danger de mort. Pendant longtemps, cette opération a été attribuée, à tort, à la CIA. Apres 26 ans de silence, les hommes phares du réseau ont accepté de livrer pour la première fois, et à visage découvert, la véritable histoire de Yellow Bird. Une histoire fascinante où la France a joué un rôle central, au cœur d’improbables alliances, entre show-biz et démocrates hongkongais, hommes d’église, services secrets britanniques et… mafias chinoises.

Quatre dissidents chinois exfiltrés par Yellow Bird ont accepté de revivre leur exceptionnelle et poignante épopée. Wuer Kaixi, Caï Chongguo, Lü Jinghua et Jian Jiaqi, racontent leur sauvetage, digne des meilleurs films d’espionnage. 26 ans après, aucun d’entre eux n’a pu remettre les pieds en Chine. Même pour les obsèques de leurs parents.

Cette histoire inédite témoigne aujourd’hui encore de la dureté du régime chinois qui ne reconnaît toujours pas le massacre de Tiananmen.

L'opération Yellow Bird retrace également le parcours de plusieurs francais qui décident d'agir tout d'abord en marge de leur hiérarchie, tout simplement parce que, comme dit l'un d'entre eux : " quand j'ai le choix entre un char et une vie humaine, je choisis la vie humaine" .

Parmi les intervenants :

- Wuer Kaixi, Dissident chinois - Lü Jinghua, Dissidente chinoise

– Yan Jiaqi, Dissident chinois – Caï Chongguo, Dissident chinois

– Jean-Pierre Montagne, Vice-Consul de France à Hong Kong / 1986-1991

– François Fensterbank, Attaché de presse au Consulat de France à Hong Kong / 1985-1990

– Roland Dumas, Ministre des Affaires Etrangères français / 1988-1993...

 

Crédit photo © Illégitime Défense.

Commenter cet article