Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/10 6h42

Dernières heures pour visiter le Musée Louis de Funès au Cellier.

Le Musée de Louis de Funès est situé au Cellier, près de Nantes, dans son ancien domaine, le château de Clermont.

Le comédien repose tout près de là, au cimetière du Cellier. Le musée est locataire de ses locaux, que leur propriétaire a décidé de vendre. Le bail prend fin en avril 2017 et ne sera pas renouvelé. La fin du bail approche, le musée restera ouvert jusquà ce dimanche, fin de saison, et fin définitive.

La seule solution, c'était acquérir les lieux. L'acquisition permettant d'agrandir le musée, arrivé à saturation, avec l'aménagement d'autres espaces d'exposition et d'accueil du public.

Depuis sa création en 2013, ce musée associatif a reçu plus de 53 000 visiteurs et il est devenu dès 2014 l'un des sites les plus fréquentés de la Loire-Atlantique, et le plus visité à l'est de Nantes.

La gestion du musée était assurée par ses fondateurs : Charles et Roselyne Duringer, président de l'association et directrice du musée. Le conseil d'administration compte Patrick et Olivier de Funès. L'équipe d'accueil était composée de 2 à 4 personnes suivant les saisons, salariées ou volontaires. Les seules ressources du Musée de Louis provenaient de ses visiteurs et des dons reçus.

Au-delà des démarches que l'association a mené auprès des collectivités locales et les pouvoirs publics, le Musée de Louis avait appelé les fans de Louis de Funès à se mobiliser pour sauver son musée.

Une pétition interpellant le Président du Conseil Départemental Philippe Grosvallet avait été mise en ligne sur Change.org.

Roselyne Duringer, directrice du Musée de Louis : "C'est extraordinaire d'avoir pu créer le musée de Louis de Funès, de partager ses souvenirs et de recueillir les sentiments de nos visiteurs. Ce lieu magnifique est le seul endroit où le Musée de Louis puisse être, c'est là qu'il vivait, c'est l'environnement qu'il aimait, ses chemins de promenade, son château, ses amis, son refuge, son jardín, sa tombe aussi, tout près de là, au cimetière du Cellier. Je ne peux pas imaginer que le Musée de Louis puisse disparaître, il est trop précieux pour toutes les familles venues depuis 2 ans à Clermont, infiniment généreux par l'incroyable collection de souvenirs rassemblés, si réconfortant par son atmosphère bienveillante et paisible où l'on perçoit comme une présence amicale et facétieuse. Louis de Funès est là, son musée est là, c'est comme ça que cela doit être, tout simplement, évidemment".

Dans Le Parisien publié ce vendredi, on apprend que "le musée n’a pas réussi à trouver les fonds pour les racheter. Un appel aux dons et au mécénat n’a permis de récolter que 30 000 € sur les 300 000 escomptés. Et les subventions promises n’étaient pas à la hauteur pour financer un projet estimé à 1,5 M€".

Commenter cet article