Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/06 8h00

Les reportages de 7 à 8 ce dimanche : Ikéa, forçats en Inde, greffe.

Au sommaire du magazine Sept à Huit Life présenté par Harry Roselmack, ce dimanche 5 juin à 17h15 sur TF1 :

- Abus de confiance : Les économies d'une vie englouties dans des travaux inutiles ! Dans le nord et l'est de la France, des dizaines de particuliers auraient fait les frais d'une vaste escroquerie. Plusieurs entreprises, dirigées par les mêmes individus, auraient fait payer des réparations dans des maisons qui n'en avaient pas besoin. Certains des propriétaires se sont gravement surendettées pour régler les factures. Ils sont aujourd'hui pris à la gorge. Un reportage de Lily Eclimont, Pierre Dehoorne et Cindy Barnes.

- Recettes suédoises : Des allées des magasins fréquentées chaque année par 700 millions de clients dans 47 pays, aux studios de design basés dans le sud de la Suède où sont conçues les nouveautés, en passant par l'élaboration du catalogue annuel distribué à 220 millions d'exemplaires… Plongée dans les coulisses du numéro 1 mondial du meuble. Un reportage de Jérémie Drieu, Tony Casabianca et Vincent Ferreira.

- Sous les eaux : Depuis des dizaines années, le Bassin Parisien n'avait pas connu pareille crue. Dans le Loiret et en Seine-et-Marne, la semaine a été rythmée par les évacuations de villes et de villages, menacés par la montée des eaux du Loing et de la Seine. Reportage auprès des sinistrés et des secouristes d'Aurélien Chapalain, Stéphanie Davoigneau, Eric Declemy, Clément Alline et Edouard Britsch.

Au sommaire  de Sept à Huit dès 18h15:

- Le prédateur : L'une a été violée, l'autre rouée de coups et laissée pour morte. Malgré le traumatisme, trois ans plus tard, ces deux femmes ont tenu à affronter leur agresseur qui comparaissait cette semaine aux assises de Nanterre. Sofiane Rasmouk, 28 ans, déjà condamné pour agression sexuelle, était en semi-liberté au moment des faits. Qui est ce prédateur ultra-violent qualifié par les experts judiciaires de psychopathe ? Comment a-t-il pu agir en dépit de sa dangerosité manifeste ? Clémence Badault et Mathieu Huou ont suivi son procès, aux côtés de ses deux victimes qui parlent pour la première fois.

- Une greffe par amour : Offrir une partie de soi pour sauver celui avec lequel on partage sa vie : c'est sans doute la plus belle preuve d'amour qui soit. Laurianne, 30 ans, n'a pas hésité quand elle a appris que les reins de Steve, son compagnon, ne fonctionnaient plus, faisant peser une grave menace sur sa vie : elle a décidé de lui donner l'un de ses reins. Eric Declemy et Pierre-Yves Deheunynck ont suivi ce couple pendant un mois, jusqu'à l'opération qui va changer leur vie.

- La terre qui brûle : Cela ressemble à l'enfer sur terre. Au nord-est de l'Inde, autour des mines de charbon du Jharkhand, le sol brûle depuis plus d'un siècle. Là, 40 000 hommes, femmes et enfants risquent chaque jour de tomber dans des crevasses en flammes pour ramasser quelques morceaux de houille et les revendre une misère. Une vie de forçats qu'ils ne peuvent pas fuir, faute de travail ailleurs. Pourtant leurs maisons s'effondrent les unes après les autres, englouties par la terre en cendres… Un reportage d'Amélie Nafylian et Philippe Auderny.

- L'agent : Vingt-trois ans après avoir été impliqué l'affaire du match truqué VA-OM, il est devenu l'une de éminences grises du foot français. Jean-Pierre Bernès est l'agent, entre autres de Didier Deschamps, Franck Ribéry ou Samir Nasri. Personnage controversé, bavard et truculent, il raconte dans le portrait de la semaine comment il a refait surface après sa condamnation dans l'affaire VA-OM. Il explique aussi les convoitises dont il fait l'objet et détaille la tentative de racket dont il a été victime il y a quelques mois. Enfin, à quelques jours du coup d'envoi de l'Euro, celui qui est l'agent et le conseiller de Didier Deschamps revient sur la polémique Benzema. C'est le portrait de la semaine, par Thierry Demaizière et Alban Teurlai.

Crédit photo © Julien Cauvin - TF1.

Commenter cet article