Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 09/06/2016 8H

Prix Pierre Schoendoerffer : M6 doublement récompensée.

Le prix « Pierre Schoendoerffer » récompense deux œuvres cinématographiques ou audiovisuelles grand public, mettant en valeur l'engagement contemporain ou la vie des soldats de l'armée de Terre.

Le prix version longue a été remis hier au magazine Zone Interdite pour "La Légion, pour l'aventure et pour la France". Réalisé par Géraud Burin des Roziers (Ligne de Front). Présenté par Wendy Bouchard. DIffusé le dimanche 21 juin 2015*.

Le prix pour le format court est revenu à Turbo pour "Les véhicules à l'épreuve du feu". Réalisé par Cyril Drevet. Présenté par Dominique Chapatte. Diffusé le dimanche 11 octobre 2015.

M6 se félicite de ces deux prix, "qui récompensent l’investissement important de la chaîne dans l’information, au travers de ses magazines et de ses documentaires".

*A propos du reportage primé :

"Chaque année, 8000 candidats se présentent au centre de sélection de la Légion étrangère à Aubagne.

Ils ont entre 17 et 40 ans, ils viennent du monde entier. Certains fuient la misère, d’autres un lourd passé ou un chagrin d’amour. Seul un sur dix sera retenu. Quelles que soient leur origine, leur religion, leur nationalité, la Légion étrangère offre à ces hommes une nouvelle chance pour une nouvelle vie... En rejoignant ses rangs, ils sont sûrs de connaître l'aventure au quotidien, mais le défi est lourd à relever.

Des équipes de journalistes ont suivi pour le magazine ZONE INTERDITE les jeunes recrues, depuis leur sélection jusqu’à la fameuse marche du képi blanc. Cette épreuve épuisante de 50 kilomètres avec un sac de 30 kg sur le dos et un fusil d'assaut en bandoulière, fera de ces hommes des légionnaires.

Pour Diaba, venu de Guinée-Conakry, c’est le rêve d’une vie. Il va devoir se surpasser pour être à la hauteur. Pour Luis, uruguayen, c’est une tradition familiale : son père était légionnaire et il en sera de même pour lui… du moins, il l’espère.

En 4 mois, les engagés vont apprendre à parler français, à nager pour certains, à combattre mais aussi à repasser leur chemise et à faire leur lit au carré. Ils seront sous pression psychologique permanente. Chaque faux pas est aussitôt sanctionné. Leurs chefs ne leurs font pas de cadeaux. Certains se prenaient pour des héros, ils vont découvrir que devenir légionnaire se gagne à la sueur de son front, et que la réalité du combat est parfois très éloignée de ce qu’ils imaginaient.

Les hommes de la Légion sont engagés au Tchad et au Nord Niger. Les équipes de Zone Interdite ont pu suivre les paras du 2ème REP (régiment étranger parachutiste) qui luttent contre les groupes armés terroristes, au cours d’une opération aéroportée d’une ampleur exceptionnelle."

Commenter cet article