Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 16/06/2016 7H15

Des accusations de fraude à l'audience : le directeur général de Fun Radio réagit.

Les groupes Lagardère (Europe 1, Virgin, RFM), Skyrock et NRJ dénoncent, via un courrier qu'a révélé Jean-Marc Morandini sur son site, une fraude à la mesure d'audience radio.

Accusée : la station Fun, à travers son animateur vedette Bruno Guillon. Ce dernier est accusé d'avoir cherché à augmenter les audiences, en incitant ses auditeurs qui seraient interrogés par Médiamétrie à répondre qu'ils écoutaient Fun à toute heure même si en fait ils préfèrent une autre station.

Objectif sans doute visé à travers cette lettre : annuler le prochain sondage en juillet. Qui au passage s'annonce mauvais pour Europe 1 notamment.

Interrogé pour le quotidien Le Parisien, le directeur général de Fun, Tristan Jurgensen, assure que "les séquences à tonalité humoristique de Bruno Guillon n’ont rien de répréhensible, ont eu lieu entre septembre et décembre uniquement, à six ou sept reprises. Elles ont cessé après un coup de téléphone de Médiamétrie en janvier."

C’est une manoeuvre grossière pour dénigrer la marque Fun Radio et l’ensemble de la mesure d’audience, ajoute-t-il, arguant que "Comme par hasard, cette plainte surgit alors que les prochains sondages s’annoncent mauvais pour nos concurrents".

Médiamétrie précise de son côté qu'une analyse approfondie va être menée "pour voir si les pratiques à l’antenne ont eu un impact sur les résultats de Fun Radio"

Carine Didier et Charlotte Moreau, du Parisien, rappellent que les radios sont censées ne rien entreprendre qui puisse entamer la fiabilité des audiences.

Commenter cet article

Isa 16/06/2016 08:28

Ben il continue à la faire, c'en est même lassant (mais en effet, rien de choquant)

nom 16/06/2016 07:41

Et comment les gens aurait-ils pu répondre "Fun Radio" à Médiamétrie, s'ils n'avaient pas entendu Bruno tenir ces "soi-disant" incitations à le faire... sur Fun Radio ?