Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 27/07 20h16

Le Conseil d’Administration de France Télévisions a approuvé le projet de Contrat d’Objectifs et de Moyens 2016-2020.

Le Conseil d’Administration de France Télévisions s’est réuni ce mardi 26 juillet 2016 afin d’approuver le projet de Contrat d’Objectifs et de Moyens (COM) entre l’Etat et France Télévisions pour la période 2016-2020. Ce projet va désormais être transmis au Parlement et au CSA pour avis, puis sera soumis à la validation finale du Conseil d’Administration.

Ce contrat s’appuie sur une trajectoire financière saine et équilibrée, rendue possible par une solution de financement mixte : des économies et des gains de productivités supplémentaires, des ressources commerciales dynamiques et une ressource publique croissante. Afin d’atteindre un équilibre budgétaire annuel, tant du résultat net que du résultat d’exploitation, l’entreprise devra poursuivre des efforts avec un plan d’économies de 65 millions d’euros à l’horizon 2020. L’Etat s’engage sur une trajectoire de ressources publiques pérenne permettant de financer l’entreprise en augmentant la dotation de 63M€ à l'horizon 2020. De nouvelles ressources commerciales seront développées dès 2017 avec la réforme du parrainage et le lancement de nouvelles offres, visant à générer 30M€ en 2020.

Le Contrat d’Objectifs et de Moyens confirme les orientations stratégiques de l’entreprise et affirme trois grands projets :

- La priorité donnée à l’investissement dans la création. La mission essentielle de France Télévisions visant à soutenir la création d’œuvres françaises est clairement affirmée pour tous les genres, avec un accent particulier concernant la fiction française. Sur la période du COM, l’entreprise s’engage à investir au moins 420 millions d’euros par an dans la création. L’entreprise réaffirme aussi son attachement à un partenariat équilibrée avec la création française, les producteurs et les auteurs.

- Le développement d’une nouvelle plateforme vidéo. L’entreprise devra accélérer la mutation numérique pour répondre à la transformation des usages. Pour cela, les développements numériques seront concentrés autour d’une plateforme vidéo permettant de répondre à tous les usages des publics, avec une large offre gratuite ainsi que l’accès à des contenus payants, à l’acte ou par abonnement.

- Le lancement au 1er septembre d’une nouvelle offre d’information continue, franceinfo:, en partenariat avec les acteurs de l’audiovisuel public. Cette offre, dont le budget prévisionnel avait été validé lors d’un précédent CA, se fera à coût maitrisé et s’appuiera sur les forces de l’audiovisuel public. Elle offrira une information certifiée de service public qui valorisera le décryptage et l’analyse de l’information, est-il communiqué. La réforme de l’information de France Télévisions sera poursuivie avec l’achèvement de la fusion des rédactions nationales

Le COM prévoit que France Télévisions continue de développer une offre de programmes pour tous les publics et sur tous les supports. Cela passe par un renforcement de l’identité des chaînes et par une accentuation de la spécificité des programmes de service public. L’entreprise confirme aussi sa place de média de proximité : France 3 consacrera une part plus importante de sa grille aux programmes régionaux, tandis que France Ô sera pleinement consacré aux programmes ultra-marins.

Crédit photo Delphine Ernotte Cunci, présidente-directrice générale de France Télévisions É PAVIOT Tristan / FTV

Commenter cet article