Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 13/07 6h13

Vogue la vie, sur France 2 : Une comédie romantique sur la vie après un cancer du sein.

Tourné à l'automne...2013 pour France 2, le téléfilm « Vogue la vie » est enfin programmé. Ce mercredi en première partie de soirée.

9 femmes embarquées… Ensemble, elles vont se dépasser, physiquement et moralement, bien décidées à gagner sur le cancer du sein !

Raphaëlle, une belle femme d’une quarantaine d’années, vient de créer une équipe féminine de dragonboat, un bateau à rames pour plusieurs équipières. Pour participer à la Voga Longa qui a lieu chaque année à Venise, il lui faut absolument un entraîneur, sous peine de voir chavirer bateau et projet. Elle fait appel à Didier qui a failli participer aux jeux olympiques d’aviron il y a 20 ans. Toutefois, Raphaëlle ne lui a pas tout dit : toutes ces femmes si différentes ont un point commun, elles ont eu un cancer du sein.

Avec : Virginie Hocq, Mehdi Nebbou, Sophie de la Rochefoucauld, Claire Pérot, Naïdra Ayadi , Marie-Christine Orry, Anne Le Guernec, Yvette Petit, Nadia Fossier, Chantal Trichet, Elodie Frenk...

Réalisé par Claire de la Rochefoucauld. Idée originale Marc Eisenchteter. Scénario Blandine Stintzy.

Après avoir vu le jour au Canada puis aux États-Unis, les équipages de Dragon Ladies se multiplient depuis une petite décennie aux quatre coins de la France. L’un d’eux (celui de Reims) avait d’ailleurs fait l’objet d’un documentaire, Dragon ladies : nous irons à Venise, diffusé dans « Thalassa » en 2011 et signé Sylvie Barbe, également coproductrice de Vogue la vie. C’est le point de départ de ce film, comme le raconte Claire de La Rochefoucauld, réalisatrice de la fiction. « Avant de voir le film de Sylvie (qui raconte sa propre histoire), je n’avais jamais entendu parler des Dragon Ladies. Le parcours de ces femmes m’a bouleversée, reconnaît-t-elle. Participer à ce projet me tenait très à cœur, et la pression était forte. C’est une histoire vraie. Je voulais être à la hauteur des protagonistes qui ont inspiré l’histoire, ne pas les trahir. »

Claire de la Rochefoucauld :« Le casting était crucial. Il fallait que la mayonnaise “prenne” entre les filles car c’est un film sur la solidarité, la générosité et l’entente. Pour cela, nous les avons réunies sur un bateau avant le tournage, à la base de loisirs de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec un vrai coach de Dragon Ladies. Cinq heures d’entraînement pendant trois jours, ça crée des liens ! Et le coach était très fier d’elles. Et puis, bien sûr, il était important que nos comédiennes abordent le film de manière sociale et humaine. »

Crédit photo © Aurélien Faidy - AutoFocus Prod - FTV.

Commenter cet article

Océane sohm 14/07/2016 17:41

Bonjour ! Connaîtriez-vous le nom de l'acteur qui joue le maire, qui leur rend visite pour la subvention ?
Merci