Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 22/08 10h07

Ce qui va se passer dans L'amour est dans le pré ce lundi 22 août sur M6.

Deux nouveaux épisodes du programme L'amour est dans le pré ce lundi 22 août, dès 21 heures sur M6. L'audience s'est essoufflée il y a une semaine avec le pont du 15 août. Rebond ce soir ?

 

Le numéro de 21 heures :

- Monique, 55 ans, hélicicultrice des Alpes-Maritimes.

- Didier, 52 ans, céréalier dans l'Aisne.

- Sébastien, 38 ans, éleveur de vaches laitières et allaitantes, producteur de sapins de Noël en Seine-Maritime.

- Jean-Paul, 37 ans, éleveur de vaches laitières dans le Doubs.

- Éric, 50 ans, éleveur de vaches allaitantes et de moutons en Saône-et-Loire.

À leur tour, nos cinq célibataires vont passer leurs premiers moments en compagnie de leurs prétendantes et prétendants respectifs. Pendant une petite semaine, ils vont pouvoir faire plus ample connaissance avec ces derniers et leur faire découvrir leur univers agricole, si cher à leurs yeux.

Dans l'Aisne, Didier est en charmante compagnie de Géraldine, une mère au foyer luxembourgeoise de 46 ans, et Nathalie, auxiliaire de vie belge de 49 ans. Visiblement distrait par l'arrivée de ses prétendantes, notre rock'n'roll farmer en a oublié de faire les courses, et devra se contenter d'une brique de soupe pour les recevoir.

Dans les Alpes-Maritimes, les entreprenants Jean-Marc, électricien tarnais de 50 ans, et Josian, paysagiste de Haute-Loire de 58 ans, entament leur deuxième journée chez Monique. Entre les deux hommes, le combat de coq se poursuit avec humour et bonne humeur, chacun y allant de sa petite astuce pour se rapprocher de la pétillante hélicicultrice…

Sébastien reçoit chez lui Charlotte, secrétaire de direction de 28 ans venue de Tours, et Alexandrine, une jeune kinésithérapeute rouennaise de 24 ans. Nous retrouverons le trio au petit déjeuner, au lendemain de leur soirée poker.

Dans le Doubs, le prévenant Jean-Paul a organisé une romantique et champêtre promenade dans un parc de bisons pour ses deux convives, Marie, assistante maternelle lyonnaise de 35 ans et Olivia, esthéticienne francilienne de 30 ans. Tandis que nos trois célibataires profitent de ce moment de détente pour se découvrir, un jeu de mains impromptu avec Marie va provoquer la colère d'Olivia.

Pendant ce temps, en Saône-et-Loire, Éric et Françoise, une cantinière de 56 ans venue de région parisienne, s'apprivoisent avec toute la pudeur et la timidité qui les caractérisent. La découverte de l'univers agricole d'Éric s'entrecoupera de touchants et sincères échanges sur leur solitude respective et le désir partagé de construire une vie à deux.

 

Le numéro de 22 heures:

La journée se poursuit chez Monique, Sébastien, Didier, Jean-Paul et Éric.

Dans l'Aisne, l'ambiance est au beau fixe chez le bienveillant Didier. Après un après-midi de labeur dans les champs, le trio va profiter d'un dîner au restaurant pour échanger sur sa vision du couple et de l'amour. Entre Nathalie et Géraldine, une rivalité fair-play semble doucement s'installer. Ce qui ne va pas arranger les affaires d'un Didier encore très indécis à ce stade du séjour de ses prétendantes sur son exploitation...

Chez Jean-Paul, à l'inverse, l'atmosphère se crispe peu à peu suite à l'épisode tactile du matin. Affectée par le pourtant très timide rapprochement de l'éleveur et de sa rivale Marie, Olivia s'enfonce progressivement dans un défaitisme qu'elle ne parvient pas à canaliser. Comment la situation va-t-elle évoluer pour notre trio ?

L'impassible Sébastien, de son côté, ne semble pas particulièrement s'émouvoir de la présence de ses deux convives. Sans doute un peu mal à l'aise, notre éleveur fuit littéralement le contact, préférant se réfugier dans le travail ou devant la télévision pour limiter au maximum les échanges. Face à ce mutisme déconcertant, Charlotte et Alexandrine vont donc tenter de s'associer pour percer la carapace de leur hôte.

En Saône-et-Loire, Françoise se familiarise à son rythme aux tâches du métier d'éleveur. Un exercice nouveau pour cette citadine, bien qu'animée depuis toujours par le rêve de vivre dans une ferme. Tandis que la cantinière semble s'épanouir dans ce conte de fées agricole, Éric commence à se poser quelques questions sur le réel avenir de leur relation…

Enfin chez Monique, les rapprochements de la journée semblent avoir chamboulé l'hélicicultrice, d'humeur plus sérieuse au moment du souper. Si sa décision n'est pour l'instant pas prise, une petite préférence semble doucement se dessiner…

Commenter cet article

sylviane 29/08/2016 23:01

Bsr a tte l'equipe de l'anour est dans l pre que je sui depuis le debut !Je vs ecrit car je n'ai pas eu le courage de me presente. Mes qualites: j'adore plus que tout la campabne,montagne mais sutout les annineaux !Je possede moi meme 3 chein dont un montagne des pyrennes,un berger suisse et mon Bebe BELLa,douayenne de la famillr,egalement,2 chatds. Quand a moi,je ne suis pas un,e sterlette,ma beauté est plutôt interieur. Maps je n'ai aucuns signes d'andicape.Je vie dans le var,mais ,mon objetif,est bien celui de partir a la campagne,et Celle ci est mariretrouvé une vie qui me motivive !J'ai une fille de 32a et je suis mamie!Je siuis née a toulon,mais avec des genes de Normande. je saisz exactement ce que je veut !
!