Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 07/09/2016 9H35

 Jeux Paralympiques : Super Héros ce soir sur France 4.

Ce mercredi 7 septembre à 20h55 sur France 4.

Dans le cadre des Jeux Paralympiques 2016 de Rio, (qui seront à vivre sur France 2, France 3 et France 4 du 7 au 18 septembre), France 4 vous propose de plonger dans l’incroyable épopée de cinq héros des temps modernes. "Cinq athlètes, des hommes et des femmes qui ont tous les attributs des Super Héros : des super pouvoirs physiques, une résistance à la douleur qui laissent incrédule, une armure invincible, un caractère d’infatigable justicier… Vous découvrirez, Michael, Marie-Amélie, Théo, Sandrine et Mathieu qui nous embarquent dans leurs derniers entraînements, nous confient leurs parcours de vie et nous livrent leurs combats intimes au prix d'efforts surhumains. "

A un moment donné, tout a basculé. Une maladie, un accident. Ils auraient pu choisir de se replier sur eux-mêmes, d'abandonner. Mais ils ont choisi le dépassement de soi, la réappropriation de leur corps pour aller toujours plus loin, plus haut, plus vite et ont su transformer leur handicap en arme de combat. C'est avec beaucoup d'émotion, qu'ils nous dévoilent leurs histoires, leur parcours. Tous ont réussi à dépasser leur condition et la fatalité pour devenir des athlètes, des sportifs de haut niveau.

Marie-Amélie Le Fur, 28 ans : la star à la lame d'or. Aussi loin qu'elle se souvienne, Marie-Amélie a toujours voulu courir. Elle commence l'athlétisme à 6 ans et tout la prédestine à devenir championne. A 16 ans, un accident de scooter la prive de sa jambe gauche. Quatre mois jour pour jour après cet accident, elle décide de recourir à nouveau. En 2008, elle devient championne paralympique et en 2012 elle décroche la médaille d'or aux Jeux de Londres. Aujourd'hui, elle est déterminée et prêt à affronter ses rivales pour un dernier tour de piste.

Théo Curin, 15 ans : la jeune garde. Théo a tout juste 6 ans lorsqu'il tombe malade. Une méningite foudroyante. Il survit mais doit être amputé de ses quatre membres. En 2009, il rencontre Philippe Croizon et cela va bouleverser son avenir. Philippe le pousse à l'eau. Quelques années plus tard, Théo va devenir champion des couloirs de piscine. Cela fait maintenant deux ans que l’adolescent s’entraîne au Creps de Vichy. Le nageur de 15 ans détient le record de France du 200 mètres nage libre dans sa catégorie. A Rio, Théo espère réaliser son rêve, " chanter la Marseillaise sur le podium des Jeux Paralympiques".

Sandrine Martinet Aurieres, 33 ans : la maman combattante. Mal-voyante depuis sa naissance, Sandrine ne peut pas discerner les couleurs ni voir de loin. Un handicap qui l'a conduit à développer tous les autres sens. A 9 ans, elle découvre le judo. Effleurer le tatami, toucher le kimono, sentir son adversaire, lorsqu'elle attrape sa rivale, alors plus rien ne peut la déstabiliser. En 2006, à 24 ans, elle devient chmapionne du monde. Son avenir sportif est plein d'espoir mais elle passe à côté de l'or aux jeux de Pekin en 2008. A Rio, elle ira chercher cette médaille qui l'attend depuis maintenant huit ans.

Mathieu Bosredon, 25 ans : le guerrier tête brûlée. Mathieu, c'est la tête brûlée de la bande, une masse de muscle et un mental d'acier. Il a développé une force surhumaine pour aller décrocher son rêve. A l'âge de quatre ans, il est victime d'un accident vasculaire. Il aurait pu sortir de l'hôpital debout mais une erreur médicale entraîne une paraplégie. A 13ans, il découvre le handbike et la vitesse que cela procure. Le sentiment d'être libre, de pouvoir tracer tout droit sans jamais regarder derrière. A 15 ans, il commence la compétition et collectionne les titres à la force de ses bras. Aujourd'hui, il traverse toutes les routes du globe, à la recherche de sensation, de toujours plus de dépassement pour espérer un jour rapporter l'or. Le symbole d'une victoire sur la vie "qu'il aimerait offrir à celui qu'il était à 4 ans".

Michael Jeremiasz, 34 ans : le justicier résilient. Michael est une force de la nature et un amoureux de la vie, prêt à tout pour vivre heureux. A 18 ans, il est un peu fou et veut épater la galerie. Un saut en ski, une chute et une arrivée qui finit mal. Sous les yeux de son frère, il est emmené en urgence à l'hôpital. Bilan : le dos fracassé et les deux jambes paralysées. En 2000, il découvre le tennis en fauteuil. Aujourd'hui il est quadruple médaillé paralympique et ex numéro un mondial. Pour ses derniers Jeux Paralympiques, il sera porte-drapeau de la délégation française.

Un film documentaire de 90 minutes, d'Elsa Lhéritier et Delphine Valeille.

Crédit photo © Elsa Lhéritier / Delphine Valeille

Commenter cet article

CCIL 08/09/2016 11:31

C'était un documentaire juste époustouflant d'émotion et de force de vie!