Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 13/09/2016 9H45

L'industrie agroalimentaire dans le viseur de Cash Investigation, ce soir sur France 2.

Pourquoi le jambon est-il rose ? Pourquoi croyons-nous qu’il est bon pour nos enfants ? Pourquoi les étiquettes des produits sont-elles incompréhensibles ?

Dans une nouvelle enquête, Élise Lucet et l’équipe de Cash Investigation vous révèlent les recettes inavouables des géants de l’agroalimentaire.  A ne pas louper, ce mardi 13 septembre à 20h55 sur France 2.

Produit par Premières Lignes. Rédacteurs en chef : Emmanuel Gagnier et Romain Verley. Une enquête de Sandrine Rigaud avec Guillaume Coudray.

Un chiffre donne le vertige. Rien qu’en France, le secteur pèse 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. C’est dire si cette industrie a du poids, des réseaux et de l’influence… De la Bretagne au Danemark en passant par la Californie et le Wisconsin, pendant un an, Sandrine Rigaud a avalé les kilomètres, en avion, en voiture et même en caddy pour vous dévoiler comment ces mastodontes de l’assiette ralentissent ou orientent les décisions de santé publique. En France, par exemple, pour lutter contre le fléau de l’obésité, le gouvernement veut simplifier et rendre plus lisibles les étiquettes sur nos produits. Vous allez découvrir les méthodes de ces industriels pour torpiller ce projet. Cette guerre où tous les coups sont permis, se joue partout dans le monde. Dans le viseur de l’industrie : les politiques mais aussi les chercheurs. Les géants de l’agroalimentaire n’hésitent pas à payer des scientifiques pour défendre leurs intérêts. Quand l’argent ne suffit pas, les méthodes sont plus brutales. Manipulés ou décrédibilisés, des chercheurs français ou américains en ont été les victimes. Leur tort: avoir réalisé des études qui pointaient les dangers d’un produit pour la santé des consommateurs.

Dans ce nouveau numéro de Cash Investigation, révélations sur les guerres secrètes de l’industrie agroalimentaire.

Commenter cet article

Manipulé 13/09/2016 14:54

Il y en a marre, encore une approche catastrophique pour faire de l'audience.

Rems 05/09/2016 13:27

Encore un reportage qui ne sera pas à charge bien sûr ....
le problème est bien que l'on ne sais plus ou est la vérité car les émissions de ce type ne se placent que d'un seul point de vue : l'accusation

Yoann 07/09/2016 18:29

Heureusement que cette émission est réalisé par des experts en tout. Bizarre d'ailleurs d'être expert dans tous les domaines et réduit à en parler qu'une soirée alors qu'il semble y avoir tant à faire au service de la collectivité...

Christophe 06/09/2016 14:56

Et oui, toujours dans le meme sens, parti pris facile pouur faire de l'audience?