Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/08 7h11

Thalassa ce vendredi soir : A Siam, à chacun son royaume.

Ce vendredi 5 août à 20h55 sur France 3.

Entre Mer d’Andaman et Golfe de Thaïlande, Thalassa part ce soir vers une destination mythique : le royaume de Siam.

Pendant des siècles le Siam était le royaume le plus riche et le plus puissant du sud-est asiatique, déjà convoité par les occidentaux pour ses épices, son or, ou sa porcelaine. Aujourd'hui c’est pour ses plages de sable blanc, sa nature luxuriante et sa cuisine savoureuse, que cette partie de l’Asie garde encore le pouvoir de nous faire rêver. Chaque année, des millions de touristes en font leur destination de cœur ! Les actuels royaumes de Thaïlande et du Cambodge, héritiers du Siam, sont ainsi devenus un paradis des vacances pour les étrangers. Un éden convoité, mais aussi parfois menacé par le tourisme de masse.

Seul village musulman dans le sud Bouddhiste de la Thaïlande, Koh Panyi est devenu mondialement célèbre grâce à… son stade de foot ! Un mini-terrain flottant, construit avec des épaves de bateaux et quelques vieilles planches, qui symbolise désormais cette île de pêcheurs et qui a fait de ses joueurs de football des héros nationaux.

Restaurateur d’art, familier du palais royal, Robert Bougrain Dubourg nous guide dans une enquête étonnante : qui a volé la couronne de Siam? Sur la piste de la couronne royale offerte à Napoléon III et dérobée en mars 2015 au château de Fontainebleau, nous menons les recherches au cœur de Bangkok. Tout un monde où nous croisons des barges royales, des bouddhas immenses, des jeunes danseuses couronnées et un palais d’été nommé le petit Versailles.

Fille de pêcheur, Duen remonte ses prises à mains nues sans broncher ! En Thaïlande ce sont les femmes qui entassent les méduses à bord des bateaux de pêche. Une activité importante et lucrative, vécue comme une véritable manne venue du fond de l’eau. Bouillie, frite, ou en salade, cette créature gélatineuse et a priori peu appétissante, se retrouve chaque jour dans l’assiette de millions de consommateurs.

Yout mène une « double vie » sur l’île de Koh Pha Ngan. Guide pour touristes pendant la journée, il jongle avec le feu dès la tombée de la nuit. Quelques jours par mois, cette île mondialement connue vit au rythme échevelé de la pleine lune et des « Full Moon Party ». Des milliers de fêtards viennent alors cohabiter pacifiquement avec les moines bouddhistes et les pêcheurs de calamars qui forment l’essentiel de la population de l’île.

Elève studieuse, Soklip vit dans un petit village au sud de Sihanoukville, sur un littoral qui fait beaucoup d’envieux. Victime de son aura touristique, la côte cambodgienne attire en effet les promoteurs immobiliers, chinois, russes et français qui construisent d’immenses complexes hôteliers avec la bénédiction du gouvernement. Pour accueillir les touristes, on demande donc aux villageois de partir, au mieux avec une petite compensation. Mais la famille de Soklip a décidé de rester. Son école a été fermée. Elle doit désormais se battre pour continuer son parcours scolaire, bien décidée à devenir un jour une fervente avocate de la cause des laissés pour compte.

Crédit photo © Ramon Guttierez.

Commenter cet article

Regueiro Marie-Claire 05/08/2016 22:49

Je suis absolument scandalisée par l'attitude plus que honteuse du gouvernement cambodgien qui vend un patrimoine exceptionnel à des promoteurs chinois et étrangers. C'est abominable pour les populations de ces régions, ainsi que pour la nature qui est magnifique. C'est une ignorance crasse du point de vue écologique également. Il va totalement à l'encontre des intérêts économiques de la région et piétine les droits de la population et aussi de la scolarité et la formation des jeunes générations. Les familles ne parviennent plus à vivre. On leur fait du chantage et les déplace avec des promesses non tenues. Comment peut-on en arriver là ?

Merci à Monsieur Georges Pernoud et à toutes ses équipes pour tous les merveilleux documentaires qu'ils nous offrent. Je suis une fidèle fan depuis des années. Félicitations ! Recevez mes chaleureuses salutations. Marie-Claire Regueiro