Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 26/09 18h23

Ce qui se passe ce lundi 26 septembre dans les épisodes de L'amour est dans le pré.

Deux nouveaux volets de la saison 10 de L'amour est dans le pré ce lundi 26 septembre sur M6. Dès 21 heures, avec Karine Le Marchand en voix off.

6 de nos célibataires vivront les deux derniers jours à la ferme aux côtés de leurs prétendantes et prétendants respectifs :

- Monique, 55 ans, hélicicultrice des Alpes-Maritimes.

- Didier, 52 ans, céréalier dans l’Aisne.

- Sébastien, éleveur de vaches laitières et allaitantes, et producteur de sapins de Noël en Seine-Maritime.

- Jean-Paul, 37 ans, éleveur de vaches laitières dans le Doubs.

- Paulo, 60 ans, éleveur de chevaux postiers dans le Finistère.

- Eric, 50 ans, éleveur de vaches allaitantes et de moutons en Saône-et-Loire.

À l’approche de la fin du séjour, certains n’ont toujours pas pris de décision et savent que leur avenir sentimental se joue peut-être au cours des heures à venir. Pour d’autres, l’issue est désormais connue, entre bonheur et désillusion…

Tandis que chez Sébastien, Charlotte et Alexandrine s’essaient à une délicieuse expérience d’insémination bovine… Dans l’Aisne, le départ soudain d’une prétendante vient chambouler le cœur et les esprits de notre rock’n’roll farmer Didier. Après quatre jours de franche camaraderie et de folles activités, l’euphorie laisse place au désappointement. Didier parviendra-t-il à se remettre d’une douloureuse annonce ?

Dans les Alpes-Maritimes, Josian et Jean-Marc se voient offrir une dernière occasion de briller devant Monique. Notre hélicicultrice souhaite avancer dans la rénovation de son parc à escargots et a besoin pour cela d’un électricien et d’un responsable espaces verts. Cela tombe bien, les deux se trouvent à portée de main ! Bien que la suite des événements ne se joue pas sur les compétences professionnelles des deux hommes, qui parviendra à laisser la meilleure impression ?

En Saône-et-Loire, Eric présente Françoise à son frère Lionel et sa belle-sœur Delphine, à l’origine de son inscription à L’amour est dans le pré. Très vite complices, Françoise et Delphine se lancent dans une profonde conversation au sujet de notre éleveur de vaches. Un moment embarrassant que l’humble et timide Eric tentera d’éluder par tous les moyens…

Chez Paulo, l’euphorie des jours passés s’estompe peu à peu pour laisser place aux doutes. Tracassé par la timidité de Céline, notre éleveur de chevaux se posera de sérieuses questions quant aux chances de succès de leur couple naissant. 

Enfin, dans le Doubs, Jean-Paul profitera d’une dernière journée auprès de l’élue de son cœur. Le travail de Cupidon semble avoir porté ses fruits pour ces deux tourtereaux sur la même longueur d’ondes et déjà très attachés l’un à l’autre…

Épisode de 22 heures :

Nos 6 agricultrices et agriculteurs s’apprêtent à passer une dernière journée en compagnie de leurs prétendantes et prétendants. Pour certains ce ne sera qu’un au revoir avant d’imminentes retrouvailles. Pour d’autres, la fin du séjour clôt une parenthèse riche en émotions, mais parfois aussi en regrets…

Si la foudre n’a pas encore frappé Didier et Sébastien, cette semaine à la ferme aura au moins livré des signes encourageants. Tandis que Sébastien annoncera qu’il souhaite poursuivre son chemin avec l’une de ses deux invitées, Didier se laissera quant à lui aller à un premier baiser avec sa seconde prétendante !

Pour Monique et Jean-Paul, leur idylle naissante prendra progressivement des allures de conte de fée. Chez Jean-Paul les sentiments seront de plus en plus forts et les rapprochements évidents…

Du côté de Monique, cette exceptionnelle semaine en compagnie de Josian et de Jean-Marc se conclura par un langoureux baiser au milieu des montagnes…

Chez Paulo, la prudence sera toujours de rigueur quant à un éventuel avenir avec la réservée Céline. La dernière soirée ne livrant pas plus de certitudes, il faudra probablement patienter jusqu’aux retrouvailles pour voir où conduira cette relation…

Enfin, pour Eric, c’est sans surprise mais avec une déception palpable que le voyage prendra fin avec Françoise. Malgré les sentiments forts et sincères de la cantinière pour notre éleveur de vaches, l’amour n’aura, hélas, jamais été réciproque. La tristesse est évidente mais n’annihile pas pour autant leur espoir d’une suite plus chanceuse pour leurs vies amoureuses.

Commenter cet article