Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 13/09/2016 12H15

Enfants maltraités : document et débat ce mardi soir sur France 5.

Chaque jour, près de deux enfants succomberaient en France d’actes de maltraitance. Ces enfants, victimes de coups, de mauvais traitements, de harcèlements, de viols ou de négligence, meurent aussi du silence qui les entoure dans le cercle familial ou celui d’une société qui préférerait parfois ne pas les voir, ne pas les entendre.

Pourtant, dans les permanences des palais de justice et des commissariats, ou dans les couloirs des hôpitaux, des procureurs, des policiers et des médecins, essayent de mieux protéger les mineurs, d’accélérer les enquêtes, d’écouter pour mieux recueillir les révélations, de comprendre des paroles pour mieux mettre des mots sur les souffrances.

A Paris, le docteur Caroline Rey-Salmon, le vice procureur Sylvain Barbier Sainte-Marie et le commandant de police Guy Bertrand ont fait de la lutte contre la maltraitance des enfants un combat quotidien.

Documentaire inédit à voir ce mardi à 20h45 sur France 5 : "Enfants maltraités, un silence à briser". Un film de Guenola Gazeau et Dominique Lenglart.

A l'issue de la diffusion de ce document, Marina Carrère d'Encausse proposera un débat avec Hélène Romano, psychologue, chercheur et expert judiciaire et Gwendoline Alves Garcia, victime de maltraitance maternelle, auteur de « A coeur ouvert, née d’un viol ».

Crédit photo © Bonne Compagnie.

Commenter cet article

Anonyme 15/09/2016 08:57

Sans oublier que l'aliénation parentale (où les enfants rejettent leurs pères ou leurs mères sans raison valable) est l'une des formes de maltraitances les plus importantes sur le plan psychologique... car ces enfants, souffrent... même lorsqu'ils sont adultes... et ils sont victimes de syndromes post-traumatique, avec somatisations diverses... A prendre très sérieusement en compte... (Recherches - Études - Communications 1994 - International Network)

helene 14/09/2016 06:12

Les sequelles sont a vie. J'ai 65 ans, ai ete battue durant mon enfance, colerique troubles du comportement a l'ecole je fus placee a l'epoque dans un IMP (de juin 1958 a juin 1961) Mon pere buvait et des disputes etaient tres frequentes a la maison. J'ai ete consultee par des psy durant tout mon sejour en IMP Le resultat je suis toujours hyper active et si je ne fais rien je m'endors Malgre les annees je vis avec des souvenirs plus ou moins bons. Il est necessaire a notre epoque que les enfants aient la protection des adultes nous sommes tous responsables de leur avenir, Avenir qui sera rempli de doutes

magnétique 13/09/2016 13:30

C'est pas nouveau, depuis de nombreuses années on dénonce la maltraitance des enfants. Mais encore un débat de plus, pour dire on doit faire ceci ou cela ! A la sortie on maintiendra le citoyen dans l'interrogation !