Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 11/09 6h18

Les filles de la Légion d'Honneur : document ce dimanche sur TF1.

Les Maisons d’Education de la Légion d’honneur ont été créées en 1805, par Napoléon I er , pour que les filles de ses soldats les plus méritants puissent avoir une éducation. Depuis, ces internats sont réservés aux filles, petites-filles et arrière-petites-filles de membres de la légion d’Honneur, de décorés de l’ordre National du mérite et de médaillés militaires.

Près de 500 élèves de la seconde à la terminale vivent dans l'ancienne abbaye royale de la basilique de Saint-Denis près de Paris et 300, de la 6ème à la troisième, vivent dans un autre bâtiment : les Loges en plein cœur de la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Des établissements réputés pour leur rigueur mais aussi leur niveau d’excellence. Pendant une année, exceptionnellement, les équipes de « Reportages Découverte » ont pu suivre quatre élèves de la rentrée scolaire à leur dernier jour d’école.

Reportage ce dimanche vers 14h45 sur TF1.

Ambre et Camille rentrent en 6 ème . Elles n’ont pas hésité à quitter leurs parents pour venir dans cet établissement particulier : « Moi je suis partie, c’est moi qui l’ai décidé, eux ils ont fait ça car ils savaient que ça allait me plaire donc je pense que c’est plus dur pour eux que pour moi ! » témoigne Ambre . Dans la maison d’Education de la Légion d’Honneur, les élèves vivent ensemble 24h sur 24. Elles portent un uniforme : une robe bleue marine et une ceinture de couleur, elle est verte pour les sixièmes. À 11 ans, Ambre et Camille vont apprendre à grandir loin de leurs familles. Elles vont découvrir les codes de cette école et ses règles : la vie en dortoir, les heures d’études, les remises des médailles par la directrice de l’école devant toute la classe et les moments de fête.

Mathilde, 15 ans, rentre pour la première fois dans cet internat d’excellence. Elle est orpheline et vit chez ses grands-parents. Elle va vivre une nouvelle vie mais va aussi devoir résister à la pression. Cet établissement est l’un des meilleurs lycées de France. « Ça me fait peur car si on n’a pas le niveau, on peut très bien nous dire de partir ! ».

En terminale, Olivia défend les traditions et les valeurs de l’école. « C’est une manière de créer des liens entre nous et de faire vivre l’esprit Légion en fait ! ». Elle va organiser l’intégration des nouvelles venues lors d’une cérémonie qui réunit toutes les élèves de l’école. Nous suivrons sa dernière année d’adolescente à la Légion d’Honneur, avec ses moments entre copines, loin des garçons ! « Ce qui est difficile, c’est que le rythme de vie qu’on a maintenant ce n’est pas le rythme de vie qu’ont la plupart des adolescents. On vit dans un internat, on n’est qu’entre filles, on mange à 18h30. On a vraiment des horaires stricts qu’on doit répéter chaque jour et ce n’est pas vraiment le rythme qu’aurait un autre adolescent chez lui », jusqu’au moment où elle quittera définitivement l’école.

Crédit photo © DR.

Commenter cet article

A 11/09/2016 22:53

hé ben la diversité dans ce reportage elle est ou ?

fille du 237 11/09/2016 22:26

on entraine ces enfants a la guerre???
pourqoui autant de discipline???

Anne 13/09/2016 22:08

La discipline, c'est justement ce qui manque a pas mal d'enfants et ce qui en fait des adultes qui ne respectent rien. La Légion d'honneur inculque des valeurs et des principes qui feraient le plus grand bien à la plupart des jeunes.

Lionel 11/09/2016 16:43

Enfin un reportage qui reflète le quotidien des demoiselles de la Légion d'Honneur. Des reportages precedents étaient décevants.