Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 21/09 6h33

L'ancien animateur star de France 3 Julien Lepers revient (une nouvelle fois) sur son limogeage brutal et met en cause la présidente de France Télévisions, dans un livre publié par Flammarion.

Un ouvrage de 300 pages, qui sera disponible dès le 12 octobre en librairies. Quelques jours avant le démarrage de la nouvelle édition de Danse avec les stars, où l'auteur est un des participants.

L'éditeur présente ainsi ce bouquin :

"Limogé du jour au lendemain et en pleine saison par France 3, l’animateur vedette de Questions pour un champion dévoile les coulisses de son éviction brutale et partage les plus belles heures de sa carrière. Dans ce livre incisif et sans langue de bois, Julien Lepers dénonce les conditions dans lesquelles il a été débarqué de l’antenne de France 3. Un licenciement express qu’il juge à la fois violent, injustifié et vexatoire. Après vingt-huit années aux commandes du jeu francophone le plus regardé dans le monde, l’animateur refuse d’être la victime expiatoire de la chasse à « l’homme blanc de plus de cinquante ans » décrétée par les dirigeants de France Télévisions.

À ses deux millions de téléspectateurs fidèles, Julien Lepers veut ici dire « merci et au revoir », ce qu’il n’a jamais pu faire devant les caméras, et expliquer toute la vérité sur sa disparition soudaine des écrans fin février 2016.

Ce fils d’un architecte et chef d’orchestre de jazz et d’une chanteuse réaliste raconte également ses années bonheur, son parcours de musicien et de compositeur autodidacte, sa rencontre si importante avec Herbert Léonard, ses dix-huit saisons sur RTL et bien sûr ses 8 310 émissions de Questions pour un champion. De quoi mieux comprendre la vie trépidante de cet homme passionné qui refuse de terminer sa carrière sur un tel gâchis et promet qu’on le retrouvera là où on ne l’attend pas."

Parution de "Je suis un homme de télévision, je suis..."

Commenter cet article

jphfr56 21/09/2016 08:16

On a jamais autant parlé de Lepers que depuis qu'il fait plus de télé.