Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 14/11/2016 8H20

Dès ce lundi sur ARTE, "Le bonheur est dans l'assiette" part à la découverte des Amériques.

Le bonheur est dans l'assiette est de retour du lundi 14 au vendredi 25 novembre 2016 à 17h45 sur ARTE.

Après les chefs écoresponsables (saison 1) et les jeunes chefs européens d’exception (saison  2), Le Bonheur est dans l’assiette part pour sa troisième saison à la découverte des Amériques, ce « Nouveau Monde » qui est aussi le berceau de presque tous les légumes que nous consommons aujourd’hui. Libres d’inventer, d’imaginer, de puiser dans le passé mais aussi d’accueillir toutes sortes d’influences, les chefs des Amériques ont fait de leurs territoires les terrains de jeu de toutes les créativités et de toutes les audaces.

Les premiers épisodes :

Lundi 14/11.  PEROU (LIMA) AVEC VIRGILIO MARTINEZ. Virgilio Martinez est la nouvelle star de la cuisine péruvienne. Au cœur de Lima, dans son restaurant Central, ce chef trentenaire virtuose puise l’essence de ses plats dans l’histoire et l’incroyable diversité des écosystèmes de son pays. Il a fondé, avec sa sœur, « Mater Initiativa », un groupe de recherche interdisciplinaire qui sillonne le pays pour découvrir des produits inconnus qu’il inclura dans son menu.

Mardi 15/11. MEXIQUE (TULUM) AVEC ERIC WERNER. Chef réputé de Brooklyn, Eric Werner s’est installé il y a six ans à Tulum, dans la péninsule du Yucatan. Passionné de culture Maya, il a créé Hartwood, un restaurant à ciel ouvert, qui évolue en parfaite symbiose avec son environnement et la communauté locale. À Hartwood, pas d’électricité, les produits locaux, savamment travaillés, sont cuits au feu de bois.

Mercredi 16/11. CALIFORNIE (BERKELEY) AVEC ALICE WATERS. Aux États-Unis, Alice Waters est une superstar. Fondé en 1971 à Berkeley, Californie, son bistrot Chez Panisse est devenu légendaire. Alice est aussi co-présidente de l’organisme international Slow Food, qui défend une « nourriture bonne, propre et juste ». Elle nous fera découvrir son marché fermier, mais aussi son jardin, nous mènera à la rencontre de son producteur favori, gourou de l’agriculture « sauvage » à Sonoma, ou encore dans son « école comestible », vaste potager et cuisine pour les enfants.

Crédit photo © DR.

Commenter cet article