Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 07/10 9h03

L'audience d'Emma jeudi soir sur TF1, avec Solène Hébert.

Vers 21 heures jeudi 6 octobre, TF1 proposait à ses téléspectateurs la fiction française inédite Emma. Un pilote de série de 2X52'.

Réalisé par Alfred Lot. Auteurs : Manon Dillys et Sébastien Le Délézir.

Avec : Patrick Ridremont, Solène Hébert, Slimane Yefsah, Sabrina Seyvecou, Vanessa Larré, Sophie Rodrigues, Mathieu Delarive...

Audience d'Emma, opposé notamment à un opus de la saga Misison impossible, à la série US Esprtis criminels : unité sans frontières et à L'émission politique : moyenne de 4.5 millions d'amateurs et 22% de pda. Correct, sans éclat..

Emma Faure est la nouvelle stagiaire du groupe dirigé par le commandant Fred Vitulo à la DPJ de Versailles. Si très vite sur le terrain la jeune femme montre des compétences hors norme, rien ne semble en revanche l’émouvoir ni la déstabiliser. D’abord intrigué par ce comportement de plus en plus étrange, puis vite suspicieux, Fred apprend alors qu’Emma a été déclarée morte des mois auparavant. Il demande des comptes à sa hiérarchie, mais ce qu’il va découvrir dépasse l’entendement.

Gilles de Verdière, producteur : "C’est la première fois que je développe une série pour TF1 et j’ai senti une vraie volonté de s’aventurer sur des terrains encore inconnus pour une grande chaîne premium. Marie Guillaumond, directrice artistique de la fiction française de TF1, nous a fait montre d’une grande confiance depuis la genèse du projet. Il y a eu un accompagnement très fort pour nous permettre de pousser les curseurs de la modernité et pour rendre Emma la plus universelle possible pour le public. (...) Emma est une vraie série policière mais elle est dotée d’une singularité très forte, caractérisée par un arrière-plan particulier. Au-delà du polar, nous nous inscrivons non seulement dans l’histoire de l’éveil d’une machine à l’humanité, et inversement. Il y aura donc un aspect feuilletonnant sur toutes ces questions fondamentales : une machine peut-elle avoir une conscience ? Est-il possible de s’attacher à une machine ? Quels problèmes cela peut-il engendrer ? Un androïde doit-il être considéré comme une simple machine ou un être vivant d'un autre genre ?"

Copyright photo : © PHILIPPE LEROUX / MANDARIN TELEVISION / TF1

Commenter cet article

France 19/10/2016 22:05

Je reste malheureusement sur ma faim, j'ai adoré ces deux épisodes avec un jeu d'acteurs éblouissant, contrairement à bon nombre de téléfilms français d'une fausseté navrante, celle-ci, malgré la fiction, est d'une réalité incroyable, grâce aux textes, aux acteurs au réalisateur et tous les autres.
J'attends avec impatience la suite qui je l'espère restera aussi parfaite.