Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 14/10 16h57

Le Syndicat National des Journalistes apporte tout son soutien à la rédaction de i-Télé.

Communiqué de presse ce vendredi du Syndicat National des Journalistes, concernant la situation à iTélé.

« Notre métier nous oblige. Comme d'autres professions, il impose une éthique et une déontologie et une forme d'exemplarité que le public nous réclame ». Dans une tribune parue ce vendredi 14 octobre dans Le Monde, les journalistes de i-Télé prient instamment Jean-Marc Morandini de ne pas venir rejoindre la chaine d'information en continu. Ils rappellent avec justesse que si la présomption d’innocence est à respecter, les journalistes doivent, comme d’autres professions « qui exercent un métier public », être particulièrement vigilants quant aux répercussions de la « recherche d'audience à tout prix » sur leur crédibilité.

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, tient à apporter tout son soutien à la rédaction de i-Télé, dans cette action qui illustre parfaitement les devoirs et droits contenus dans la "Charte d'Ethique des Journalistes Professionnels".

Les journalistes ne peuvent exercer leur mission au service des citoyens si leur crédibilité est entachée et leur honneur mis en cause par des soupçons permanents attachés à une entreprise de presse quelle qu’elle soit.

La chaîne vient d'annoncer l’ouverture de la clause de conscience. Juridiquement c’est un non-sens, c’est aux journalistes de l’invoquer s’ils le souhaitent, et dans ce cas, que Vincent Bolloré mette juridiquement et financièrement ses paroles en acte.

Le SNJ accorde une importance particulière à cette situation, dans un contexte où les journalistes sont attaqués de tous côtés par des intérêts économiques partisans, des intérêts politiques dévoyés et des parlementaires égarés.

Commenter cet article

Howlett 18/10/2016 13:52

Comment soutenir, en tant que téléspectateur, la rédaction d'ITélé ? Cette affaire est scandaleuse et souvent imparfaitement relayée (on parle de licencier alors qu'il s'agit encore d'un engagement à venir quand la rédaction se révolte ; on paie Morandini X fois plus que les vrais journalistes, etc.).

BRUNO 21/10/2016 10:04

plutôt que de se " révolter " comme vous dites la rédaction n a qu'à faire son travail de journaliste celà les changera !

Le scandale c'est le droit que s'auto-attribue ces gratte-papiers de se placer au dessus de nos lois
Sans doute les mêmes qui s'estiment pouvoir arracher les chemises des collègues et leur administrer la bastonnade parce qu'ils sont porteurs d'une carte syndicale

Bruno 17/10/2016 13:14

Non seulement les journalistes d'itélé se comportent comme des voyous ( pour rester polis ) mais en plus ils se foutent ouvertement du public . En effet , ce compiortement outrancier visant à faire caca sur la présomption d'innocence qui est une loi et passe donc devant l'éthique , ( et en ce qui concerne l'éthique itélé devrait mieux se taire )
Bref ces journaleux a travers Morandini , c'est bien Canal+ et leur patron que ces syndicalistes politisés visent;
Une honte et qu'attend le parquet pour les poursuivre ?

lisa 14/10/2016 17:10

thanks for sharing it