Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 27/10 14h33

Patrick Buisson, le mauvais génie : document inédit cette nuit sur France 3.

Un documentaire écrit par Ariane Chemin, Vanessa Schneider, adapté de leur livre « Le mauvais génie » est diffusé à 23h35 ce jeudi sur France 3.

C’ est l’histoire d’une ascension et aussi d'une énigme. Comment un authentique idéologue d’extrême-droite a-t-il pu s'immiscer aussi profondément dans la politique française sans n’ être jamais freiné par personne ? Comment, Patrick Buisson, drapé dans le costume, d'un spécialiste de l’opinion, des couloirs des rédactions aux plateaux de télévision, s'est il imposé comme conseiller du candidat de la droite républicaine puis du président Nicolas Sarkozy – l’un des plus influents de l’histoire de la Vème ?

Ariane Chemin et Vanessa Schneider :

"Depuis l’enquête que nous avons réalisée pour Le mauvais génie, en 2014 et 2015, Patrick Buisson n’a pas disparu, bien au contraire.

Pas un jour ou presque sans que la saga judiciaire des « sondages de l’Elysée », dans laquelle il est mis en examen, ne ressuscite son nom. En cet automne 2016, il fait à nouveau parler de lui. L’ancien conseiller de l’Elysée vient en effet de publier aux Editions Perrin La cause du peuple, un "livre-vengeance" annoncé dès 2015, où, l’ex « M. Sondages » de la Présidence glisse des jugements assassins sur celui qu’il a conseillé pendant dix ans. Il ne pardonne pas à Nicolas Sarkozy le mot de « traître » lancé devant des millions de téléspectateurs à propos des enregistrement utilisés sans son consentement durant le quinquennat. Alors, à la veille de la primaire, Patrick Buisson distille des confidences, menace d’en rajouter, et, dans les librairies, écoule son programme identitaire.

En donnant la parole à ses amis ou anciens amis, ou encore aux témoins privilégiés de son ascension, ce film explique comment Patrick Buisson a réussi à se hisser sans résistance au sommet du pouvoir, au cœur de l’appareil d’Etat, avant d’imposer ses idées dans le débat public. Sa jeunesse, son engagement, ses premières armes de journaliste, ses conseils à Jean-Marie le Pen, sur lequel il jette son dévolu avant Philippe de Villiers, cette ascension est aussi racontée au moyen d’archives et de documents inédits, éclairant les aspects les plus troubles de son passé.

Patrick Buisson, le mauvais génie raconte aussi l’étrange couple qu’il a formé avec Nicolas Sarkozy, détaillant sa manière habile de s’adjoindre la petite communauté des sondeurs, de se rallier certains politologues, ainsi qu’un cercle de journalistes. Très tôt, pressentant la montée d'un « populisme chrétien  », il conseille à Nicolas Sarkozy d’afficher les symboles d’une France catholique dont l’identité serait menacée par l’islam. Malgré la guerre que se livrent l’ex conseiller et l’ancien Président, le candidat n’a pas abandonné les idées « buissonniennes » durant sa bataille des primaires. Après « l’identité », le triptyque « immigration, sécurité, islam » si cher au patron de la chaîne Histoire est désormais dans tous ses discours. La droite identitaire ne s’est jamais aussi bien portée, et derrière l’itinéraire d’un homme dont la vie a été parsemée de ruptures, de trahisons, de séances publiques de victimisation, mais aussi de recommencements, c’est aussi ce lent mais sûr glissement que raconte le documentaire.. "

Les intervenants :

Henri Guaino : Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy

Bruno Mégret : Ancien dirigeant du Front National

Nathalie Kosciusko-Morizet : Ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy

Eric Branca : Ancien directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles, ancien collaborateur de Patrick Buisson

Paul-Marie Couteaux : Ancien député européen souverainiste

Geoffroy Didier : Ancien conseiller politique de Brice Hortefeux

Jean-Claude Dassier : Ancien directeur de l’information à LCI

Jean-Sébastien Ferjou : Fondateur du site Atlantico, ancien collaborateur de Patrick Buisson

Philippe Méchet : Ancien directeur général de la SOFRES

Jean-Philippe Moinet : Ancien journaliste au Figaro, fondateur de l’Observatoire des extrémismes

Yves Montenay : Ancien administrateur de Minute

Martin Peltier : Journaliste à Radio Courtoisie, ancien collaborateur de Patrick Buisson

Benjamin Stora : Historien, ancien étudiant à Nanterre en 1970

Crédit photo © Laurent Troude - Divergence.

Commenter cet article