Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 26/11 17h50

Ce soir sur ARTE, un documentaire-fiction retrace l'étonnante histoire de Madame Tussaud.

Il y a près de 200 ans s’ouvrait à Londres le Musée Madame Tussaud, fréquenté aujourd’hui par plus de 2 millions de visiteurs chaque année et mondialement connu.

Comment l’habile Madame Tussaud a constitué un empire de l’industrie des loisirs avec ses célébrités en cire ? Diffusé à 20h50 ce samedi sur ARTE, un documentaire-fiction français inédit retrace son extraordinaire success story.

Près de 200 ans après l’ouverture de son premier musée à Londres, Madame Tussaud continue à étendre son empire. Tout le monde connaît le nom de Mme Tussaud mais bien peu soupçonnent le destin romanesque de celle qui a imaginé cette institution à la longévité inégalée dans l’industrie du loisir. Et pourtant, quelle femme !

Issue d’une lignée de bourreaux, entrepreneuse hors pair, Marie Grosholtz, née à Strasbourg en 1761, apprend l’art du modelage anatomique à la cire chaude auprès de son oncle Philippe Curtius, un anatomiste suisse devenu célèbre dans le Paris des années 1770 grâce à ses sculptures de cire. Marie a traversé les soubresauts de la Révolution française avant de s’expatrier, avec l’un de ses deux fils, au Royaume-Uni. Elle y a mené de longues années la vie itinérante et précaire d’une foraine pour finir ses jours en parangon de réussite et de respectabilité, adoubée par la reine Victoria. En composant les têtes décapitées de Robespierre et de Marie-Antoinette, la Strasbourgeoise aurait-elle pu imaginer que son concept de théâtre de cire reproduisant les célébrités de l’époque portait en lui les germes d’un phénomène mondialisé, aujourd’hui côté en bourse ?

Crédit photo © Nina Barbier.

Commenter cet article