Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par leblogtvnews.com

Décisions du CSA concernant l’émission "Touche pas à mon poste" (communiqué).

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel fait part de ces décisions concernant l’émission "Touche pas à mon poste".

Communiqué du mercredi 23 novembre 2016 :

Le CSA, saisi de très nombreuses plaintes, a décidé, lors de son assemblée plénière de ce jour, de prononcer une mise en garde et une mise en demeure à l’encontre de l’éditeur de la chaîne C8 relatives à deux séquences de l’émission Touche pas à mon poste.

La mise en garde concerne une séquence diffusée le 27 septembre 2016. Le Conseil a considéré que l’agression verbale de l’animateur à l’encontre de l’un des chroniqueurs constituait un manque de retenue dans la diffusion de telles images susceptible d’humilier les personnes. Le Conseil est également particulièrement préoccupé du caractère répété de ce type de séquences et des effets d’imitation que cela peut induire auprès du jeune public.

La mise en demeure porte sur une séquence de l’émission Touche pas à mon poste : les 35 heures de Baba, diffusée le 14 octobre 2016, pendant laquelle un chroniqueur, vivement encouragé par l’animateur, a embrassé la poitrine d’une invitée en dépit du refus clairement exprimé par celle-ci à deux reprises. Le Conseil a considéré que cette séquence méconnaissait les dispositions de l’article 3-1 de la loi du 30 septembre 1986, notamment en véhiculant des préjugés sexistes et en présentant une image dégradante de la femme.

Enfin, les téléspectateurs ont massivement saisi le CSA d’une troisième séquence de ce programme, diffusée le 3 novembre 2016, relative à la mise en scène d’un crime attribué à un chroniqueur. Le directeur général, constatant que la chaîne avait déjà fait l’objet d’une mise en demeure sur le terrain du respect de la personne humaine, a transmis ces informations au rapporteur indépendant chargé en vertu de la loi des décisions d’engagement des poursuites et de l’instruction des affaires, susceptibles de conduire à des sanctions prononcées par le Conseil.

Le CSA demeurera vigilant quant au respect, par l’éditeur, de la personne humaine et notamment de la protection du jeune public dans ses émissions, y compris de divertissement, afin que ne se banalisent pas des formes d’humiliation physique, verbale ou psychologique.

Commenter cet article

momo le haricot 25/11/2016 16:06

1°) Ce n'est pas le public qui risque d'imiter l'animateur puisque c'est le contraire. Commencez par virer toute la racaille du pays, bande d'hypocrites et de faux-culs ! Connaissez vous La Fontaine ? L'histoire de la paille et de la poutre dans l'oeil ?
2°) L'invitée n'avait pas a aller dans cette émission connue pour son sexisme et son machisme. Elle y est allée pour y faire sa promo, de quoi se plaint-elle ?
3°) Même remarque qu'en 1 !

Cette émission est une émission pour les cons, c'est un fait ! A mon avis, je pense que la bonne décision serait de doubler la redevance télé de ceux qui la regarde ! Après tout, rien n'interdit d'être con ; mais qu'ils viennent s'en plaindre...
Soutenez plutôt http://antiintox.canalblog.com ; ce sera moins con !

tignel karel 25/11/2016 00:12

je pense actuelement en demeur qui soit blanchi pour une simple sanction verbal c'est normal .
ce que je peux dire qui paye une amende à la limite s'il vous plais il faut penser au fans et les millions spectateur qui regarde leur émision préféré ne pas déprogrammé tpmp ça serais mal à ma france et un manque de respect pour les fans de tpmp

999 25/11/2016 09:26

Les millions ? Heureusement que vous n'êtes pas des millions à regarder ça. C'est absurde, débile, choquant. Qu'on vire cette émission qui abaisse tellement le niveau intellectuel.... Et dire que nous sommes un peuple philosophe, ça fait froid dans le dos.

talbot 23/11/2016 15:16

cest vraiment nul je sait pas ce qui derange dans cette emission qui es tres bien tres gaie moi je suis seule et vieille 70ans j adore il faut rendre tous ça au deuxieme degres il y as des jaloux la dessous