Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 24/11/2016 8H

Pour Pascale Clark, les médias sont largement responsables de la montée des haines en France.

Entretien avec la journaliste Pascale Clark dans les colonnes de Télé Obs, à l'occasion du futur lancement du site payant BoxSons. Un nouveau média sonore d’actualité en ligne qui proposera des reportages et différents programmes en podcast, est-il annoncé.

Lors de l'interview publiée sur 3 pages, Pascale Clark juge que les médias sont largement responsables de la montée des haines en France.

Au nom du spectacle et de l’audience,  souligne-t-elle, "« on » s’est mis à inviter des gens aux idées nauséabondes qui disaient n’importe quoi. Aujourd’hui, nous sommes en quelque sorte empêtrés dans ce n’importe quoi. Ces gens, je les connais très bien. Dès le début, je me les suis pris de plein fouet. Ils hurlent en permanence à la censure, brassent des mauvais sentiments et ont réussi à gangrener le pays. Aujourd’hui, ils ont gagné la partie médiatique".

Des noms ? Pascale Clark cite Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Robert Ménard. "Rien que de citer leur nom, ça m’écorche la bouche. Ces gens brassent la haine et, aujourd’hui, on n’entend qu’eux. Même si je ne suis pas particulièrement nationaliste, j’estime avoir, moi aussi, le droit de parler de mon pays. Sans être des Bisounours, à BoxSons, nous comptons rééquilibrer la balance. Il y a le feu. La présidentielle approche, le FN monte, les élites ne se renouvellent pas. Personne ne se reconnaît dans la classe politique au pouvoir. Ni dans les médias. C’est précisément pour cette raison que nous avons choisi d’être indépendants".

Entretien complet à lire pages 5 à 7 dans le supplément de L'Obs paru ce jeudi 24 novembre 2016.

Commenter cet article