Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 19/11 9h45

Une enquête édifiante sur la manipulation génétique des bovins, ce samedi soir sur ARTE.

Comment éleveurs et généticiens “façonnent” des vaches adaptées à la production intensive. Sur un ton cocasse, une enquête édifiante est proposée à 22h35 ce samedi sur ARTE.

Un film de 55 minutes de Jean-Christophe Ribot.

En régentant la vie sexuelle des bovins, l’homme s’octroie la possibilité d’améliorer les races. Au XXe siècle, qui voit l’invention de l’agriculture industrielle, le phénomène connaît un coup d’accélérateur grâce à l’insémination artificielle. Les tests génétiques, mis en œuvre pour élire les meilleurs reproducteurs, accouchent d’un véritable star-system et… de maladies de la consanguinité. La semence des taureaux les plus en vue ont inondé le marché, à l’image du vaillant Jocko Besné.

Au début des années 2000, une nouvelle étape est franchie avec le séquençage du génome des vaches. Désormais, il s’agit pour les éleveurs d’acquérir le sperme du mâle génétiquement idéal pour leurs femelles. En Argentine, des chercheurs vont encore plus loin en donnant naissance à Rosita, une vache porteuse de deux gènes de femme, créée pour produire du lait maternel humain.

Musclée ? Sans cornes ? Avec des petits pis ? Grâce aux progrès de la génétique, il n’y a plus qu’à choisir son modèle et passer commande.

Tourné dans les élevages et les laboratoires, auprès d’agriculteurs, de généticiens et de philosophe, ce film dresse un état des lieux stupéfiant du pouvoir de l’homme sur le vivant, qu’il modèle selon ses désirs, et s’interroge sur le sens des rapports qu’entretiennent les humains avec les bovins, soumis à des cadences infernales et traités comme des machines.

Crédit photo © Bonobo Productions

Commenter cet article