Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 12/11 9h12

Audience en très nette baisse pour le programme Zéro Limite sur C8 avec Ardisson.

Deuxième numéro de Zéro Limite avec Thierry Ardisson, hier, vendredi 11 novembre vers 21 heures sur C8. Le premier avait attiré 661.000 téléspectateurs le jeudi 29 septembre. 3.1% de part d'audience. Un résultat alors honorable mais sans éclat.

Audience du numéro diffusé hier, jour férié : un peu moins de 400.000 personnes devant ce programme. Part d'audience, 1.7%.

Rappel du concept : "L’idée de ZERO LIMITE, c’est de nous faire découvrir des gens pas comme les autres, des gens pour qui rien n’est impossible et pas seulement dans le domaine de l’exploit physique, mais aussi celui du look, de la spiritualité, du frisson, du génie, de l’argent, de l’obsession, de la technologie et… du sexe ! Ses invités « ZERO LIMITE », Thierry Ardisson les interviewe en compagnie d’un Invité Fil Rouge et de Vincent Cespedès, Le Sniper Philosophique, qui aide à tirer la morale des histoires que les invités racontent. "

Pour ce nouveau numéro, Thierry Ardisson était accompagné de Chantal Ladesou (au théâtre Antoine dans « Peau de vache ») puis de Franck Gastambide (aux commandes du reboot du film culte « Taxi » de Luc Besson).

Les invités :

Alain Robert : « L’Homme Araignée », il grimpe à mains nues les plus hautes tours du Monde et termine presque toujours par un passage en prison.

Maria-José Cristerna : « La Femme Vampire », ex-juriste à Mexico, elle est aujourd’hui la femme la plus tatouée et la plus modifiée du Monde.

Benjamin Sanchis : « Le Surfeur d’Argent », il chevauche des vagues de la hauteur d’un immeuble de 10 étages !

Scarlet Checkers : « La Femme Elastique », elle est atteinte d’une modification génétique rare qui lui permet de faire tout ce qu’elle veut de son corps.

Et Patrick Le Sage : « Le Maître du Donjon », le dominateur le plus recherché de Paris fait naître le plaisir sous son fouet. Séquence évidemment déconseillée au jeune public.

Crédit photo © Maxime Bruno - C8.

Commenter cet article