Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/01 11h45

La mini série Undercover dès ce soir sur Canal+.

Episodes 1 et 2 de la mini série britannique Undercover ce lundi 2 janvier à 21 heures sur Canal+.

L’Angleterre conservatrice des années 1990 confrontée aux revendications identitaires de la communauté noire est au cœur de cette série créée par le scénariste Peter Moffat. Cet ancien avocat tisse des liens entre révoltes d’hier et d’aujourd’hui pour ficeler un thriller labyrinthique qui brosse en creux le portrait d’une société discriminatoire et corrompue.

Plusieurs faits divers qui ont marqué les esprits de la société anglo-saxonne ont nourri son scénario. En 1993, l’assassinat d’un homme noir, Stephen Lawrence, perpétré par des néonazis, défraie la chronique outre-Manche et dévoile des failles morales au cœur de la police londonienne. Plus récemment, la presse britannique a relayé des affaires actuellement en jugement concernant des agents infiltrés qui avaient créé des liens amoureux avec les cibles qu'ils étaient chargés de surveiller.

De James Hawes et Jim O'Hanlon avec Adrian Lester (Nick Johnson), Daniel Ezra (Dan Johnson), Shannon Hayes (Ella Johnson), Tamara Lawrance (Clem Johnson), Derek Riddell (Paul Brightman).

Le début : Avocate londonienne engagée de longue date dans la défense de la cause noire, Maya Cobbina jouit d’une réputation qui s’étend au-delà du Royaume-Uni. Aux États-Unis, elle tente désespérément d’obtenir la grâce de Rudy Jones, un homme noir accusé à tort du meurtre d'un politicien blanc. Jones attend son exécution depuis vingt ans dans le couloir de la mort et seule une grâce présidentielle pourrait désormais le sauver. En parallèle, une affaire non élucidée tient Maya à cœur depuis qu’elle a embrassé la profession. Elle s’acharne à éclaircir les circonstances opaques entourant la mort de Michael Antwi, charismatique leader noir considéré comme un danger pour la société anglaise.

Au sommet de sa carrière, Maya est en passe de devenir la première femme noire nommée au poste de directrice des Poursuites pénales, l’une des plus hautes fonctions de la magistrature britannique. Alors que sa vie privée et professionnelle fait l'objet d'un examen minutieux de la part du ministère de la Justice, elle découvre que son mari, le père de ses trois enfants, Nick Johnson, écrivain de polars, lui ment depuis des années. 

Crédit photo © BBC.

Commenter cet article