Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/12 14h22

Vente du bonnet rythmé du Téléthon : dix euros reversés par produit à l'AFM.

Comme en 2014 puis en 2015, Le Slip Français renouvelle son engagement auprès de l’AFM-Téléthon avec l’opération Bouge ton pompon.

Il ya deux ans, 40 000 euros ont été reversés au Téléthon. Puis carrément 100.000 euros l'an dernier. Cette année, Le Slip Français avait décidé de mobiliser la communauté pour qu’elle puisse choisir son bonnet préféré qui portera haut et fort les couleurs de Bouge ton pompon pour le Téléthon. Le Slip Français a fait appel au savoir-faire français de Saint-Didier-en-Velay, en Auvergne.

Le bonnet reste en vente sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank jusqu'à dimanche inclus.

Comme les années précédentes, le bonnet est vendu 35 euros et l’intégralité des bénéfices sera reversée à l’AFM-Téléthon. 10 euros par produit.

"Il y a trente ans, à l’annonce de la maladie de nos enfants, nous étions des parents qui ne pouvaient se résoudre à entendre les médecins dire leur impuissance face aux maladies génétiques rares. Alors, nous avons dit « non » à la fatalité et, en 1987, nous avons créé le premier Téléthon pour lancer des projets de recherche innovants. Ce premier marathon télévisuel, orchestré par Antenne 2, a entraîné une vague de mobilisation qui s’est décuplée au fil des années. En 2016, le Téléthon français est un événement sans équivalent dans le monde, qui réunit 5 millions de personnes devant leur petit écran et dans plus de 10 000 communes. Grâce à cet élan populaire, nous avons changé de monde.

Lorsque mon fils a été diagnostiqué, quelques mois avant le premier Téléthon, nous ne savions presque rien de la myopathie de Duchenne, juste que les muscles de Charles-Henri allaient subir une dégénérescence inéluctable et fatale. Lors de ce 30e Téléthon, vous découvrirez Léo, 10 ans, atteint d’une myopathie de Duchenne, qui participe à un essai thérapeutique à I-motion, le centre pédiatrique dédié aux essais pour les maladies neuromusculaires créé par notre association. Il y a trente ans, c’était inenvisageable.

Aujourd’hui, lorsque des parents apprennent la maladie de leur enfant, nous pouvons évoquer les avancées de la recherche, les essais en cours ou ceux qui vont prochainement débuter. Sans notre acharnement à vouloir guérir, sans la fidélité des donateurs, des bénévoles et de nos partenaires, nous n’en serions pas là. Nous formons cette Génération Téléthon, une chaîne humaine dont chaque maillon est essentiel pour transformer les prouesses scientifiques en traitements pour les malades. Je compte sur vous les 2 et 3 décembre prochain." 

Laurence Tiennot-Herment Présidente de l’AFM-Téléthon