Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/01 17h48

Des images sublimes ce soir sur ARTE lors de la soirée Antarctique !

Dès 20h50 ce samedi, ARTE met le cap sur l’Antarctique avec deux documentaires de toute beauté. Douze ans après La Marche de l’Empereur, Oscar du meilleur documentaire en 2006, Luc Jacquet revient en Antarctique avec son ONG Wild-Touch, accompagné des photographes Laurent Ballesta et Vincent Munier et d’une équipe de scientifiques. Ils nous livrent un témoignage exceptionnel de l’incroyable faune polaire et enquêtent sur l’impact du changement climatique sur ce monde désormais fragilisé.

 

20h50, ANTARCTICA, SUR LES TRACES DE L’EMPEREUR

Ecrit par Jérôme Bouvier (aussi réalisateur) et Marianne Cramer, en collaboration avec Gil Kebaïli.

Les photographes Vincent Munier et Laurent Ballesta embarquent avec l’expédition « Wild-Touch Antarctica ! » pour la base de Dumont d’Urville en Antarctique, afin de découvrir les trésors de cette immense réserve naturelle. Mêlant les points de vue sous-marins et terrestres, ils apportent leurs regards artistiques sur ce continent en pleine mutation et ses habitants, confrontés aux effets du changement climatique. Des images uniques où la douceur de la banquise s’oppose à la densité des fonds marins sous la glace.

Continent gelé d’environ 13 millions de km2, l’Antarctique semblait jusqu’ici protégé des aléas du dérèglement climatique. Protégé également par un traité international, l’Antarctique a été épargné par la chasse et la pêche. Mais des signes inquiétants sur la biodiversité et le cycle de la glace apparaissent aujourd’hui. Ce paradis blanc, relié au reste de l’écosystème planétaire via les courants atmosphériques et marins, semble subir à distance, malgré tout, les conséquences néfastes des activités humaines.

Pour documenter et expliquer les phénomènes qui prennent place en Antarctique, Laurent Ballesta, photographe, plongeur et biologiste marin, et Vincent Munier, photographe des milieux extrêmes, vont croiser leurs regards artistiques sur ce continent en pleine mutation. Sous la glace, Laurent Ballesta réalise un défi humain autant que technique, et témoigne de l’incroyable vie sous-marine. Avec ses photos, il souhaite ainsi contribuer à faire progresser les connaissances sur la biodiversité singulière et méconnue de l’Antarctique. Sur Terre, l’œil rivé dans l’objectif de son appareil photo, Vincent Munier capture des instantanés de vie de la colonie de manchots Empereurs. Véritable sentinelle des glaces, l’oiseau est au cœur de la mécanique australe et joue le rôle de bio-indicateur de ce territoire hors norme. Antarctica, sur les traces de l’Empereur, est une véritable ode à la biodiversité du continent blanc, et à sa protection.

 

22h20, LES SECRETS DES ANIMAUX DES GLACES.

Christophe Barbraud, directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la faune antarctique, nous embarque sur ce territoire hors norme à la découverte des célèbres manchots Empereurs, les manchots Adélie, les pétrels et les poissons aux caractéristiques si particulières, mais aussi les espèces microscopiques les plus méconnues de la faune et la flore antarctique… Le territoire de ces espèces étonnantes, dont certaines n’existent nulle part ailleurs, est sous la protection d’un traité exclusif, faisant de leur habitat un espace dédié à la paix et à la science. Sur le terrain et dans les laboratoires aux quatre coins de la planète, ornithologues, microbiologistes et éthologues découvrent peu à peu les stratégies surprenantes déployées par les habitants du continent blanc. Ils tentent également de répondre à une ultime interrogation : ces animaux ultra-adaptés sauront-ils faire face aux changements climatiques en cours ? 

Des images sublimes ce soir sur ARTE lors de la soirée Antarctique !

Crédit photos © Vincent Munier/Expédition Wild Touch Antartica

Commenter cet article

Gourtay 29/01/2017 17:52

Un grand merci. Documentaire magnifique. Voyage, découverte et émerveillement.

spectatrice 29/01/2017 17:11

Un film extraordinaire de pureté et de beauté. On se ferait poisson pour voyager dans ces profondeurs. Merci infiniment pour ces merveilleuses images d'une netteté incomparable, qui m'ont fait battre le cœur.