Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 08/01 7h53

Les vidéos d'On n'est pas couché avec Vincent Peillon, Mazarine Pingeot, Claude Askolovitch.

A la suite du spectacle en direct Elle s'aiment, hier sur France 2, place au talk hebdomadaire On n'est pas couché. Attention, pas de rediffusion ce dimanche après-midi, les reportages du magazine 13h15 occupant cette case.

Les invités de Laurent Ruquier, entouré de Yann Moix et Vanessa Burggraf :

VINCENT PEILLON. Député européen et candidat à la primaire socialiste.

MAZARINE PINGEOT pour le livre:Théa aux éditions Julliard.

FRANÇOIS-XAVIER DEMAISON pour la promo de son nouveau spectacle.

CLAUDE ASKOLOVITCH pour le bouquin Comment se dire adieu, paru aux éditions JC Lattès.

DIDIER BARBELIVIEN pour l'album Amours de moi, chez Polydor.

A propos du livre Comment se dire adieu ? :

Le socialisme, 2012-2017

La mort fut l’exactitude du quinquennat de François Hollande, son excuse et son répit. Sans le terrorisme, il ne serait rien resté de cette présidence, sinon un glissement vers la vérité du socialisme : n’être qu’une droite civilisée. Les suppliciés de Daech ont distrait le pouvoir de son indécence. Devant leurs cercueils, François Hollande s’inventa un discours, un instant fondateur, une raison d’être.
Le socialisme est devenu ceci : une adhésion salvatrice à la raison d’Etat, une adéquation avec les forces armées, une détestation des contestations, un assentiment aux banalités gestionnaires, un ralliement à l’identitarisme ambiant, tout ceci habillé et masqué de commémorations, emphases et ritournelles.
Ces hommes ne sont pas détestables. Ils font de leur moins mal. Aux prises avec un pays que d’autres poussent vers un fascisme ronronnant, les socialistes louvoient, arrangent, préservent, compromettent, et attendent de l’adversaire qu’il soit pire, pour jouir un peu plus longtemps de la morale et des palais.
L’auteur les aime, comme on aime ses semblables, et ce livre est un arrachement à lui-même. Tout ce qu’on racontait, jadis, sur les lendemains qui chantent étaient une plaisanterie saumâtre. Ce livre n’est pas d’anecdotes. Il n’y a rien à révéler. Tout est là. C’est arrivé. Ca nous est arrivé.

Commenter cet article

NESTOR 09/01/2017 13:58

Nous soutenons KLemarchand quand Pingeot , bâtarde de la République, se voulant au dessus de la mêlée, ose parler, à l'émission du 7 janvier, de MORALITE alors que ses petits copains du PS se complaisent dans la rue du Cirque, au Carlton de Lille, dans les paradis fiscaux ou en Afrique
Il est vrai, comme le relève KLemarchand, ((même si populariser l'intimité des hommes politiques n'est pas forcément perçu)), laisser publier les lettres de "c...." de ses parents est un exemple d'INDESCENCE et d'immoralité totale....dans le but encore de se faire du pognon.... Alors, petite, rentre chez toi avec les sous de la République et épargne nous de tes recommandations et de tes littératures alimentaires.

NESTOR 08/01/2017 10:35

Et pour finir : N'ayant pas vu l'intervention de PINGEOT (avec sa tête de masque de Gille de BINCHE) nous supposons que Ruquier et son équipe ont été plus complaisants. Or, ce qui fait l'écoeurement des Français,et surtout celui de simples sympathisants de gauche comme nous, ce sont les politiques en général,et surtout le PS qui nous a déçus et de surcroit nous imposant ses frasques, Miterrand avec sa bâtarde, DSK avec ses plaisirs, Hollande avec sa rue du Cirque, Cosse l'harceleur écolo......et Ruquier , digne d'un Anouna qui participe, par sa légèreté, à cet écoeurement sans tenir compte de ce que souffrent les Français. Or, au bout de 40 ans, le PS n'est plus audible.

NESTOR 08/01/2017 09:43

et d'y ajouter : Qu'il est menaçant de comparer Askolovich à Edernalier ; car, même si Edernalier pressenti pour participer au gouvernement Mitterand , fan de vélo, a perdu la vie dans les plus troubles circonstances que l'on accusait de dénoncer la bâtarde PINGEOT, on ne voit pas en quoi ASKOLOVICHT est concerné. en dénonçant le quinquennat horrible de Hollande.

NESTOR 08/01/2017 02:09

Concernant PEILLON, là aussi, la majorité des Français veulent,du "concret" Or, aucune réponse n'a été apportée à aucune des questions posées. PEILLON s'improvise et n'a aucun programme, mais a l'audace et l'inconscience méprisante de se présenter. au nom de ce PS d'avance perdu. Sa campagne sera basée sur la défense du bilan HOLLANDE ; or, le bilan Hollande, c'est 250 morts......::::

NESTOR 08/01/2017 02:03

Nous voudrions intervenir sur l'émission "on n'est pas couché" où Claude ASKOLOVICTH décrit parfaitement à travers son livre (que nous irons dès lundi acheter) le "RESSENTI" de colère qu'ont une majorité de français sur le quinquennat de ce crétin de Hollande et de son gouvernement Il est INDESCENT concernant les chroniqueurs de chez Ruquier de démonter aussi violemment et gratuitement l'analyse faite dans votre livre et si de la colère gronde, elle est légitime. Socialistes de première heure, nous sommes consternés par ce PS où effectivement, comme vous le décrivez les attentats ont permis à FH d'exister et de se complaire escamotant tous autres problèmes. Nous souhaitons donc que tant l'émission de Ruquier avec ses chroniqueurs ayant besoin d'exister eux aussi que le PS descendent à 5% de parts de marché ou de votes dans un proche avenir.