Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 08/03/2017 8H25

A voir ce soir : Muriel Robin et Chanee sur la terre des bonobos.

En 2016, France 3 a lancé une collection événementielle dont la vocation est de mettre en lumière des hommes et des femmes qui se battent au quotidien pour sauver des espèces vulnérables et leurs habitats menacés de destruction. Ces gardiens de la nature ont choisi de rester à leurs côtés pour les sauver et défendre leur droit d’exister dans leur milieu naturel. Être leur messager est la mission passionnante que Chanee, héros de la nature, va confier à une personnalité. En acceptant de prendre place dans leur quotidien pendant plusieurs jours, et en prenant sous son aile un petit orphelin, la personnalité va s’engager dans cette aventure pour la protection et la réhabilitation d’une espèce.

Muriel Robin a accepté de suivre Chanee en république démocratique du Congo pour sensibiliser le public aux bonobos, une espèce menacée…A ne pas louper ce mercredi 8 mars à 20h55. Un film réalisé par Guy Beauché et Jerôme Korkikian.

Depuis plus de vingt ans, en République démocratique du Congo, près de Kinshasa, l’association Lola Ya Bonobo, créée par Claudine André, recueille et sauve les bonobos. C’est un lieu unique, le seul sanctuaire au monde réhabilitant cette espèce. Le bonobo est une espèce endémique de cette région du monde. Chanee accompagne Muriel Robin sur les traces de ces grands singes qui ont fait leur réputation grâce à leur pratique unique du sexe, utilisé comme mode de résolution des conflits.

Muriel Robin : «Je vais à la rencontre des derniers singes bonobos. Mais surtout d’un petit survivant, un orphelin. Il s’appelle Kinsele, il a besoin d’aide pour pouvoir retourner vivre libre avec les siens. Je vais mettre tout mon cœur pour qu’il y parvienne. C’est ma mission!»

Chanee : « La première fois que j’ai rencontré Muriel, j’avais 16 ans et des rêves plein la tête. Elle m’a permis de les réaliser. Elle a financé ma passion : sauver les gibbons et, grâce à elle, je suis aujourd’hui en mesure d’aider les autres à se battre. »

A propos de Chanee : Spécialiste de la préservation des gibbons et fondateur de l’association Kalaweit, Chanee – «gibbon» en thaï – est un amoureux des primates qui n’a pas volé son surnom. À 36 ans, Chanee a déjà un incroyable passé derrière lui. À 16 ans, il rejoint la Société française de primatologie ; à 17, il publie son premier livre sur les gibbons. En 1997, Chanee fonde l’association Kalaweit et, depuis, son programme de réhabilitation des gibbons est le plus important au monde. Dès son arrivée en Indonésie, il a cherché à sensibiliser le public à travers les médias, notamment avec une radio qu’il a créée. Il lui a donc paru tout naturel de prendre part à l’aventure pour faire entendre encore plus largement sa voix. Nul doute que son expérience du terrain et les problématiques rencontrées sauront nous passionner de la même manière !

Concernant Kalaweit.org : Créée en 1997, l’association Kalaweit, qui signifie «gibbon» en langue dayak [peuple d’Indonésie], a pour slogan «On essaie juste d’aider». Kalaweit est présente grâce à des actions sur le terrain – lutte contre le braconnage, sauvetage des gibbons captifs… –, grâce aussi à une radio qui diffuse des messages pour sensibiliser les jeunes, enfin au moyen de partenariats avec la population et les autorités. Kalaweit propose des adoptions ainsi que des parrainages de gibbons, toujours avec le fervent espoir que l’animal puisse être relâché un jour dans son milieu naturel. 

Crédit photo © Gilles Bassignac.

Commenter cet article