Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 16/03 6h26

Enquête ce soir sur France 2 : Depakine, le silence des médecins.

Une enquête de Nathalie Sapena, Valérie Lucas et Vincent Buchy, diffusée en première partie de soirée ce jeudi 16 mars sur France 2, lors du magazine Envoyé spécial.

Il y a 50 ans, la Dépakine est mise en vente pour traiter l’épilepsie : une trouvaille française et une petite révolution médicale, le traitement fabriqué par le laboratoire Sanofi s’avère particulièrement efficace. Mais aujourd'hui, la Dépakine est devenue un scandale sanitaire.

En cause, le principe actif qu’elle contient, le valproate de sodium qui peut entraîner de graves conséquences sur le développement du foetus (malformations congénitales et troubles du développement pouvant aller jusqu'à l'autisme). Des effets graves, fréquents, jusqu'à 40% des bébés exposés in utéro, connus de longue date des médecins, du laboratoire Sanofi, des autorités sanitaires mais très longtemps ignorés par les principales intéressées : les femmes enceintes.

Aujourd’hui quelle est l’ampleur des dégâts causés par la Depakine ? Combien d'enfants handicapés ? Pouvait-on éviter cela ? Qui est responsable ? Les plaintes se multiplient, une instruction judiciaire est ouverte. Après une série de scandales sur les médicaments (Mediator, Vioxx, etc.), l'affaire de la Dépakine signe la faillite d'un système sanitaire incapable de protéger les consommateurs de ces médicaments.

Commenter cet article

Ti 16/03/2017 23:44

Bonsoir.
Je suis toujours aussi émue dès que j'entends parler de la dépakine, alors que je ne l'ai prise que pendant 1 an. Cela peut sembler ridicule vu qu'il ne s'agit pas de grossesse. Mais ce qui me peine est cette manipulation établit par les laboratoires, médecins etc. En effet, mon généraliste a stoppé du jour au lendemain mon traitement au lamictal. Ma famille a beau eu l'avertir au sujet des effets secondaires, mais ma généraliste persistait pour que je continue la dépakine. Il a fallut que je fasse une grave crise d'épilepsie pour qu'une neurologue me fasse reprendre du lamictal. Bref, après tout cela (des études et une vie sociale perturbés), comment ne pas devenir parano au sujet de la médecine?! J'hésite à donner la vie...
Courage à tous. Merci pour vos actions.

Thaïs CT 16/03/2017 22:29

Pas un mot sur les effets délétères de la Dépakine lorsqu'elle a été administrée à de tout jeunes bébés. Pourtant tout aussi scandaleux.