Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 08/03 12h52

Le surendettement traité dans le téléfilm Nadia ce mercredi sur France 2.

Ce mercredi en première partie de soirée sur France 2 : le surendettement est traité dans le téléfilm inédit Nadia. Barbara Schulz incarne une mère célibataire prise dans l’engrenage du crédit à la consommation.

Nadia, c’est l’histoire de plus de 200 000 personnes surendettées en France. Des personnes généralement vulnérables happées dans une spirale infernale. Un phénomène de surendettement qui trouve souvent ses racines dans un mal-être consumériste. Ce mal-être, la réalisatrice Léa Fazer en fait son objet d’étude, annonce le diffuseur.

Dans Nadia, il est question d’une mère célibataire prise au piège par sa modestie et l’embarras que lui cause le regard des autres. Quand son fils Noé est accepté au prestigieux lycée Henri-IV, elle prend conscience du fossé socio-culturel qui le sépare, lui, le petit gars de banlieue parisienne, du reste des élèves. Nadia va alors tout faire pour que Noé n’ait pas honte devant ses copains. Chaussures et vêtements de marque, ordinateur et téléphone dernier cri… elle se lance dans une course à la consommation qui la pousse à emprunter toujours plus aux banques et autres organismes de crédits.

"Une histoire tristement commune, mise en scène tout en délicatesse. Car le surendettement arrive rarement du jour au lendemain. Lentement, sournoisement, le glissement s’opère. Une descente aux enfers troublante de vraisemblance s’installe crescendo tout au long du film. Et le jeu de la toujours rayonnante Barbara Schulz y est peut-être pour quelque chose. Grave et courageuse, matérialiste par amour, sa Nadia a pour son fils une soif inextinguible d’ascension sociale. Mais la réalité est toujours cruelle pour ceux qui vivent au-dessus de leurs moyens. En mettant en scène les conséquences sociales et familiales du surendettement, Léa Fazer parvient avec Nadia à mettre en lumière un sujet de société rarement traité à la télévision"

Écrit par Léa Fazer et Mathilde Henzelin. 

Réalisé par Léa Fazer. 

Crédit photo © Jean-Philippe BALTEL/MURMURES/FTV

Commenter cet article