Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/03 6h50

Le terrible témoignage dans Sept à Huit d'Amanda Lindhout, otage 460 jours (vidéo).

Un témoignage diffusé dimanche 5 mars en avant-soirée sur TF1, à la fin du magazine hebdomadaire Sept à Huit. Un rendez-vous présenté par Harry Roselmack.

Amanda Lindhout est restée 460 jours otage en Somalie. En 2008, cette jeune Canadienne partie à la découverte du monde se fait kidnapper par des hommes armés se réclamant d'une milice islamiste.

Dans le portrait de la semaine, elle raconte les conditions de sa captivité : la torture, les viols. Sa famille, plutôt pauvre, vendra tout ce qu'elle possède pour payer la rançon exigée par les ravisseurs. Un témoignage exceptionnel. Par Thierry Demaizière et Alban Teurlai.

A noter la sortie il y a quelques semaines de la version française du best-seller d'Amanda Linhout : Une maison dans le ciel.

Livre présenté ainsi :

"Après avoir échappé au quotidien d’une enfance difficile en se plongeant dans de vieux numéros du magazine National Geographic, la jeune Amanda Lindhout décide de partir à son tour à la découverte de ce monde qui la fait tant rêver. À 19 ans, elle travaille comme serveuse et parvient à mettre suffisamment d’argent de côté pour s’offrir de longs périples sac au dos en Amérique latine et en Asie, jusqu’à ce que son énergie et sa curiosité l’amènent à découvrir d’autres pays plus difficiles d’accès pour une femme occidentale tels que le Soudan, la Syrie ou encore le Pakistan. Enhardie par ses découvertes et ses rencontres, elle part pour l’Afghanistan et l’Irak, tous deux ravagés par la guerre, et entame une carrière de journaliste qui va la conduire en Somalie – « le pays le plus dangereux sur terre » –, où elle se fait kidnapper par un groupe d’hommes armés se réclamant d’une milice islamiste. Retenue prisonnière pendant 460 jours dans des conditions souvent effroyables, seule femme au milieu d’une dizaine d’hommes, Amanda survit en faisant appel à son intuition, à ses souvenirs et à sa force de caractère. Et, quand le désespoir la submerge, elle se prend à rêver qu’elle visite une maison dans le ciel, loin, très loin de la prison obscure dans laquelle elle risque de sombrer dans la folie ou de trouver la mort."

Commenter cet article