Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 14/03 6h17

Ce mardi à 20h35, France 2 accueille Mélanie Ségard dans le bulletin météo d'Anaïs Baydemir.

L'Unapei et France 2 s'associent pour réaliser le rêve de Mélanie (#melaniepeutlefaire), est-il communiqué.

Lancée il y a à peine une semaine par l'Unapei sur Facebook, en collaboration avec l'agence GloryParis, la page Mélanie peut le faire a reçu plus de 200 000 soutiens sous forme de like. Le défi de Mélanie, « présenter la météo à la télévision », a été porté par une mobilisation d'envergure et a suscité toute l'attention des médias.

Ce mardi 14 mars, à 20h35, France 2 accueillera Mélanie Ségard dans le journal météo d'Anaïs Baydemir. L'ensemble du service météo de France 2 est mobilisé avec l'Unapei pour accompagner Mélanie dans les meilleures conditions, en réalisant un véritable parcours d'apprentissage inclusif. Elle sera reçue à plusieurs reprises pour appréhender toutes les dimensions de la présentation météo.

Cette proposition d'accompagnement sur mesure a retenu toute l'attention de l'Unapei. L'objectif est de permettre à Mélanie d'exprimer le meilleur de ses capacités.

Mélanie porte un message qui va bien au-delà de son rêve : être considérée comme n'importe quelle autre personne dans une société qui lui offre les mêmes chances. Aujourd'hui, pour certaines personnes en situation de handicap intellectuel, aller à l'école, avoir un travail, pouvoir être soigné convenablement, choisir un logement, accéder à l'information, constituent encore des rêves.

La mobilisation spontanée du public autour de Mélanie offre un espoir à des milliers de personnes en situation de handicap qui sont encore trop souvent invisibles. Les messages de soutien, relayés en France et au-delà de nos frontières, prouvent que la société est prête à accueillir toutes les différences. L'Unapei remercie tous les internautes qui portent ce message positif. Chacun peut agir à son niveau pour faire reculer les préjugés et construire ensemble une société ouverte, inclusive et solidaire, est-il souligné.

Commenter cet article