Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 25/03 7h23

Aphatie à propos de Christine Angot face à Fillon : "l’écrivaine était parfaitement dans son rôle".

Avant-hier, en première partie de soirée sur France 2 devant 3.3 millions de téléspectateurs en moyenne, David Pujadas et Karim Rissouli recevaient pour le douzième numéro de l'Emission Politique François Fillon, candidat de la Droite et du Centre à l'élection présidentielle. Un numéro qui a pulvérisé le record du nombre de tweets !

L'ex Premier Ministre de Nicolas Sarkozy a notamment débattu en face à face avec Aurélie Filippetti. Et il a également eu comme interlocutrice l'auteur Christine Angot.

Un échange sous haute tension. David Pujadas devant même rappeler le public à l'ordre ! "Vous me marchez dessus, sans la moindre vergogne, sans le moindre doute", a conclu François Fillon après cette tentative de dialogue avec celle qui l'a traité de malhonnête et qui lui a demandé s'il faisait un chantage au suicide.

Ce samedi, le journaliste Jean-Michel Aphatie réagit à cette séquence. Dans le quotidien Le Parisien.

Sur le plateau de France 2, l’écrivaine était parfaitement dans son rôle, dit celui que l'on retrouve sur la chaîne franceinfo. "Elle n’était pas venue pour débattre avec François Fillon mais pour lui lire un message à la suite des différentes affaires qui le touchent. Elle s’est clairement positionnée comme écrivain, venue porter une émotion que beaucoup de Français indignés par les affaires en cours partagent. Dès lors, elle a cassé les codes de la télé, et cela a fonctionné".

Aphatie relève que les partisans de Fillon ont crié à l’acharnement. "Mais avez-vous vu les réactions sur les réseaux sociaux, sur Twitter ? C’est d’une rare violence. On se plaint de la langue de bois. Mais quand Christine Angot parle cash, on la traite de folle. Il faudrait savoir… Elle prend vraiment très cher, notamment de la part de beaucoup de journalistes qui n’ont jamais su créer un tel moment de vérité."

:

 

 

 

 

Crédit photo © Charlotte Schousboe - France 2.

 

 

Commenter cet article

SPECIALE 25/03/2017 15:06

Bonjour,j'ai été élevé dans la dignité et l'honnêteté,Monsieur Fillon devrait se retirer dignement des élections Présidentielles,vous le voyez Président,ça serait une catastrophe.Lorsque les juges seront entrain de juger une personne qui c'est conduit comme Fillon,quoi faire et quoi dire.Je ne voudrais pas être à la place des juges !

MARY 25/03/2017 08:18

Mais la différence c'est que Mme ANGOT ne brigue pas la présidence du pays !!!

Manu 24/03/2017 18:14

Le monologue de Christine Angot a bien commencé, calme, argumenté ...
Je n'apprécie pas particulièrement M Fillon mais je dois avouer être d'accord avec lui quand il lui a fait remarquer qu'elle avait gardé le bracelet qu'une personne intéressée lui avait offert. Quand on se positionne en tant que donneur de leçon il faut peut être commencer par regarder si on ne peut pas balayer un peu devant sa porte. C'était tellement évident qu'elle a donné le bâton pour se faire battre et qu'elle est restée sans réponse à çà ... Ceci étant dit, elle a dit par ailleurs beaucoup de vérités mais il faut savoir rester objectif sur le point évoqué plus haut.

Jarod 24/03/2017 09:26

Je ne suis ni fan de Angot ni de Fillon mais je dois avouer que ce qu'elle a sorti à Fillon, ça fait du bien.

Quant à la réaction de Y. Thréard quelle surprise franchement... Il est fidèle à lui même...

toto 24/03/2017 08:02

Réaction parfaite et tres saine d'Yves Thréard....