Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 23/03/2017 12H10

"Soupçons sur l'info" ce soir dans Complément d'enquête sur France 2.

Complément d'enquête, magazine de la rédaction de France 2, est diffusé à 23h10 ce jeudi. Présenté par Nicolas Poincaré.

Les reportages :

Hénin-Baumont : la Voix du Nord fait front. Sujet de Matthieu Fauroux et Julien Pelletier. 

RT News, Sputnik TV : la voix de son maître ? Une enquête de Rola Tarisissi et David Da Meda.

Fake News : fausses infos et vrais bénéfices. Reportage de Zoé de Bussierre et Swanny Thiébaut .

La presse française, en crise, se serait-elle mélangée les pinceaux entre information et … propagande ? Que penser du choix de la Voix du Nord de combattre ouvertement Marine Le Pen lors des dernières régionales? Réflexe citoyen ou militantisme déplacé ? Pour essayer de comprendre, Complément d'Enquête a passé 1 mois à Hénin-Beaumont, où une guerre sanglante oppose le journal régional et la nouvelle mairie FN.

A l’heure de la post-vérité et des faits alternatifs, les médias traditionnels sont-ils toujours crédibles ? Comment exister face aux réseaux sociaux ? Et pour le lecteur, comment démêler le vrai du faux ? Complément d’Enquête vous plonge dans le monde des fake news, ces fausses infos qui empoisonnent notre campagne présidentielle. L’américain Paul Horner en a fait un juteux business. Il passe sa vie à écrire et faire circuler des canulars que beaucoup de lecteurs croient, au point qu’il est accusé d’avoir fait élire Trump !

Car derrière des médias « anodins » se cachent parfois des machines à influencer les électeurs. Le Kremlin, par exemple, a investi des centaines de millions d’euros pour lancer ses propres chaînes partout dans le monde, et notamment en France. « RT News » et « Sputnik tv » vous proposent un « point de vue alternatif » sur l’information. Objectif : faire connaître la voix de la Russie, et peser sur notre scrutin !

Commenter cet article

Kiki 05/05/2017 00:19

Bonsoir, Je viens de visionner la partie de complément d'enquête concernant un enfant atteint de la maladie de Lyme dont la mère a fait un appel au dons pour financer des voyages et des traitements aux USA en affirmant que cette maladie d'est pas traitée en France. C'est absolument faux car même aux squares et parcs il y a des notices mettant en garde les usagers contre les tiques qu'il faut retirer immédiatement et à défaut traiter avec des antibiotiques car sinon elle risque de devenir chronique. En France la sécurité sociale prend en charge les traitements des maladies infectieuses et c'est vrai que la borréliose provoque des fièvres et des douleurs mais il est hautement improbable qu'il soit obligatoire de se rendre aux USA quatre fois par an et dépenser des fortunes en traitements comme votre reportage semble le préconiser.