Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 21/05 17h25

Box-office États-Unis ce week-end : bon démarrage pour Alien, Gardiens II impressionne.

Box-office aux États-Unis, week-end du vendredi 19 au dimanche 21 mai 2017.

Projeté dans plus de 3700 cinés, le film de science-fiction Alien : Covenant s'empare de la première place avec 36 millions de dollars de recettes. Le budget, hors frais marketing, est proche de 100 millions. Le précédent long-métrage de Ridley Scott avait été un gros succès international : 630 millions de $ de recettes pour The Martian, avec Matt Damon.

Les gardiens de la galaxie volume 2 reculent au 2ème rang mais engrangent encore 35 millions de recettes. Soit la remarquable somme de 302 millions en 17 jours. Au niveau mondial, on en est déjà à 733 millions. Budget XXL d'environ 200 millions, auquel il faut ajouter de très gros frais marketing. A noter que le volet 1 avait réalisé 773 millions de recettes sur la planète.

Le drame à petit budget Everything Everything s'octroie la troisième marche du podium avec 12 millions de recettes. Tandis que Snatched passe de la 2ème à la 4ème position : la comédie avec Amy Schumer et Goldie Hawn cumule 33 millions de recettes depuis sa sortie US alors que le budget de production est de 42 millions selon boxofficemojo.

Top 5 complété par la nouveauté familiale Diary of a Wimpy Kid: The Long Haul. Le démarrage - 7 millions de  dollars de recettes - est 2 à 3 fois inférieur à celui des trois volets précédents...

King Arthur, en 6ème place, confirme son flop royal : déconfiture en vue pour les studios. 27 millions de recettes en Amérique du Nord, 63 dans le monde, alors que le budget de ce film de Guy Ritchie est de 175 millions...hors gros frais promo !

Fast & Furious 8 est 7ème avec désormais 220 millions de recettes, mais surtout près d'un milliard sur le reste de la Terre ! Avec 1 milliard 212 millions de dollars de recettes, cette production sera en début de semaine le 10ème plus gros succès commercial de tous les temps.

Commenter cet article