Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 28/05 16h18 / Mis à jour

Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.

Clap de fin pour la 70ème édition du Festival de Cannes ce dimanche 28 mai. Un cru sombre et qui ne restera pas dans les annales, à en croire plus d'un journaliste présent sur place.

Parmi néanmoins les films ayant reçu un bel accueil, Nelyubov (Faute d'amour) du russe Andrey Zvyagintsev, et 120 battements par minutes du français Robin Campillo. Il aurait été étonnant de ne pas les retrouver au palmarès. Idem pour The Square du Suédois Ruben Ostlund. 

Du côté de l'interprétation,  Diane Kruger, Marine Vacht, Joaquin Phoenix, Robert Pattinson et le cast de 120 battements étaient de sérieux prétendants à un Prix.

Le cinéaste espagnol Pedro Almodovar présidait le jury composé de Will Smith, Jessica Chastain, Agnès Jaoui, Paolo Sorrentino, Gabriel Yared, Park Chan-Wook, Fan Bingbing, Maren Ade.

Palmarès :

 

Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.
Festival de Cannes : le palmarès d'un cru sombre et loin d'être mémorable.

Commenter cet article