Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 16/05/2017 19H50

Karim Benzema : "Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en Bleu".

Karim Benzema, attaquant du Real Madrid, en course pour remporter la Liga et la Ligue des champions, a choisi L’Équipe pour s’exprimer sur les sujets brûlants qui le concernent.

A découvrir dans son intégralité dans le numéro en vente dès mercredi matin.

Extraits :

Son histoire avec la Ligue des champions : «Elle m’aime bien, mais moi aussi ! Cette attirance remonte à Lyon. À chaque fois, il y a comme une petite lumière qui s’allume en moi».

Ses 51 buts en 94 matches de Ligue des champions : «Ces chiffres sont importants, mais ce n’est pas que ça, le foot. On ramène trop le foot d’aujourd’hui à des statistiques, des ratios… Mais le foot, ce n’est pas la NBA ! Le foot, c’est le jeu, le collectif».

Sa réussite au Real Madrid : «Cette réussite au Real vient surtout faire taire certaines critiques, comme quoi je n’étais pas un buteur en équipe de France, pas un grand attaquant, que je n’avais pas le niveau… Je n’y porte même plus attention tellement c’est petit».

L’Équipe de France : «Sportivement, je suis quasiment au maximum. Ça me ferait vraiment plaisir de revenir en Bleu. J’irai toujours en Équipe de France avec la même motivation».

Didier Deschamps : «Je ne veux d’explications de personne, de personne, de personne d’autre à part le sélectionneur. Les autres disent que je suis sélectionnable, sauf lui».

Mathieu Valbuena et l’affaire de la sextape : «C’est une grande mascarade ! (...) Tout est parti de son histoire. On ne sait pas la vérité. En plus, quand je l’entends dire maintenant qu’il est prêt à rejouer avec moi, qu’il ne m’en veut pas... Il y a vraiment quelque chose qui ne va pas chez lui !».

Les prises de position : «Quand ton nom est cité par le Premier ministre (Manuel Valls), puis par le président de la République (François Hollande), ça devient compliqué (...) Ce sont des moments durs. Mais j’ai déjà connu des passages comme ça, où rien n’a été facile pour moi. Mais après, quand on veut t’abattre…». 

Commenter cet article